Archives par étiquette : roman noir

L’Arbre aux fées // polar australien

Un excellent polar d’atmosphère ! Direction la Tasmanie où le froid, la neige et la brume dissimule la disparition de nombreuses fillettes. Plongez au cœur d’une nature qui ensauvage les hommes, dans la lignée de Bondrée d’Andrée Michaud.

L’Arbre aux fées, B. Michael Radburn, Seuil, 21.50€

L’Attaque du Calcutta-Darjeeling // Polar anglais

Un excellent polar historique sur fond de politique coloniale. Le capitaine Wyndham, tout juste arrivé à Calcutta, se voit confier une enquête autour du meurtre d’un bureaucrate anglais. Mais cette affaire est bien plus complexe qu’il n’y paraît : corruption, terrorisme, racisme… un mélange détonnant ! Le capitaine est accompagné par deux collègues que tout oppose : Digby, un flic blanc, anglais, arrogant, raciste, manipulateur, à la conclusion hâtive ; et Banerjee, un jeune indien, prodige de la police, dont la finesse d’esprit et l’efficacité redoutable seront les meilleurs atouts de Wyndham. Ces personnages dansent sur une musique endiablée, au son des heurts entre autorités et indépendantistes et de la pluie de la mousson. L’Attaque du Calcutta-Darjeeling nous emporte dans le passé de l’Inde coloniale, à l’atmosphère poisseuse et aux relents d’opium.

L’Attaque du Calcutta-Darjeeling, Abir Mukherjee, Liana Levi, trad. de l’anglais par Fanchita Gonzalez Battle, 21€

Salut à toi ô mon frère // polar français

Les Mabille-Pons, c’est une famille nombreuse, six enfants dont trois adoptés, une famille un peu délurée, mais surtout une famille soudée. Alors quand le petit dernier disparaît, et que la police débarque pour l’accuser d’avoir commis un braquage, toute la famille monte au créneau pour le retrouver et l’innocenter. Entre roman policier et roman social, dévorez les aventures de cette famille aussi attachante qu’anticonformiste qui lutte contre les préjugés, et qui vous fera beaucoup rire.
Salut à toi ô mon frère, Marin Ledun, J’ai Lu, 7,60€

Par-delà la pluie // Roman noir

Victor del Arbol passe du polar au roman noir en plongeant au plus profond de l’âme humaine et de ses tourments. Un grand roman entre le Maroc, l’Espagne et la Suède, des personnages en quête de sens, qui ont en commun des cicatrices d’enfance encore brûlantes. Des individus qui malgré la vieillesse, la maladie, la violence ou la prostitution ont la rage de vivre.

Par-delà la pluie, Victor del Arbol, Actes sud, 23 €