Archives par étiquette : roman noir

Dans l’ombre du brasier // Polar français

Hervé Le Corre nous fait revivre la semaine sanglante de la Commune de Paris dans une atmosphère de chaos. A l’horreur des combats se superposent l’horreur des bas-fonds parisiens, des bandits, des brigands, dérangés ou marginaux. Parmi une faune avide de pouvoir et de violence, quelques ombres d’espoir se battent pour une justice sociale et un ordre retrouvé. Hervé Le Corre trace la trajectoire d’hommes et de femmes à la rage de vivre exemplaire et à l’espoir (presque infini).

Dans l’ombre du brasier, Hervé Le Corre, Rivages, 10€

Janvier noir // Polar écossais

Glasgow, années 70. L’inspecteur McCoy est témoin de l’assassinat d’une femme par un très jeune homme. L’enquête va le mener lui et son adjoint des quartiers mal famés de la ville aux grands domaines bourgeois. Les meurtres s’enchaînent, l’enquête est complexe, et ramène McCoy à un passé qu’il aurait préféré oublier. Un polar très noir, où flics et voyous partagent un goût pour l’alcool, la drogue et les prostituées. Un premier volet captivant.

Janvier noir, Alan Parks, Rivages, 10€

Joueuse // Polar français

Zack et Baloo, joueurs de poker, écument les bars lugubres et hangars discrets pour détrousser leurs adversaires en se composant des personnages qui déstabilisent même les meilleurs. Lors d’une partie ils font la connaissance de Maxine : joueuse de poker, jolie blonde intrépide qui évolue dans un milieu ultra-sexiste. Elle leur propose une alliance, avec à la clé un gros paquet d’argent. Un roman trépidant et jubilatoire, où l’on croise un justicier suicidaire, une jeune femme en quête de vengeance, un beau gosse incapable d’aimer, un gamin surdoué à la recherche d’attaches, et des lourdauds sexistes qui vont déguster ! Bien plus que de l’argent, ce sont des vies qui se jouent dans cette partie de poker. Grandiose !

Joueuse, Benoît Philippon, Les Arènes, 18€

L’Arbre aux fées // polar australien

Un excellent polar d’atmosphère ! Direction la Tasmanie où le froid, la neige et la brume dissimule la disparition de nombreuses fillettes. Plongez au cœur d’une nature qui ensauvage les hommes, dans la lignée de Bondrée d’Andrée Michaud.

L’Arbre aux fées, B. Michael Radburn, Seuil, 21.50€

L’Attaque du Calcutta-Darjeeling // Polar anglais

Un excellent polar historique sur fond de politique coloniale. Le capitaine Wyndham, tout juste arrivé à Calcutta, se voit confier une enquête autour du meurtre d’un bureaucrate anglais. Mais cette affaire est bien plus complexe qu’il n’y paraît : corruption, terrorisme, racisme… un mélange détonnant ! Le capitaine est accompagné par deux collègues que tout oppose : Digby, un flic blanc, anglais, arrogant, raciste, manipulateur, à la conclusion hâtive ; et Banerjee, un jeune indien, prodige de la police, dont la finesse d’esprit et l’efficacité redoutable seront les meilleurs atouts de Wyndham. Ces personnages dansent sur une musique endiablée, au son des heurts entre autorités et indépendantistes et de la pluie de la mousson. L’Attaque du Calcutta-Darjeeling nous emporte dans le passé de l’Inde coloniale, à l’atmosphère poisseuse et aux relents d’opium.

L’Attaque du Calcutta-Darjeeling, Abir Mukherjee, Liana Levi, trad. de l’anglais par Fanchita Gonzalez Battle, 21€

Salut à toi ô mon frère // polar français

Les Mabille-Pons, c’est une famille nombreuse, six enfants dont trois adoptés, une famille un peu délurée, mais surtout une famille soudée. Alors quand le petit dernier disparaît, et que la police débarque pour l’accuser d’avoir commis un braquage, toute la famille monte au créneau pour le retrouver et l’innocenter. Entre roman policier et roman social, dévorez les aventures de cette famille aussi attachante qu’anticonformiste qui lutte contre les préjugés, et qui vous fera beaucoup rire.
Salut à toi ô mon frère, Marin Ledun, J’ai Lu, 7,60€

Par-delà la pluie // Roman noir

Victor del Arbol passe du polar au roman noir en plongeant au plus profond de l’âme humaine et de ses tourments. Un grand roman entre le Maroc, l’Espagne et la Suède, des personnages en quête de sens, qui ont en commun des cicatrices d’enfance encore brûlantes. Des individus qui malgré la vieillesse, la maladie, la violence ou la prostitution ont la rage de vivre.

Par-delà la pluie, Victor del Arbol, Actes sud, 23 €