Archives par étiquette : mer

Bretagne j’écris ton nom, Lecture // Samedi 29 juin à 19h30

Le souffle de l’aventure

 

Cet été, sillonnez les routes maritimes et terrestres d’ici  et d’ailleurs. A pied, à dos de chameau, en pirogue, en kayak, en train, nous nous proposons de vivre l’aventure dans des contrées lointaines et méconnues guidés par les voix de Rachel Bouvet, Anita Conti, Marie Le Drian, Marie Le Franc, Laure Morali, Isabelle Pinçon, Odette du Puigaudeau, Anne Quéméré et Marie Sizun.

 

Une petite forme littéraire confiée aux comédiennes Camille Kerdellant et Rozenn Fournier (Cie KF) accompagnées par le musicien Alain Philippe. Un trio talentueux pour porter avec conviction et force d’évocation ces textes aux échos universels. Une traversée de 45 min suivie de la présentation des auteures et des oeuvres par Gaëlle Pairel. A l’heure de la pause… Entre littérature et verre à partager.

 

 

Rendez-vous Samedi 29 juin à 19h30 ! 

Gratuit, sur réservation. 

 

Ballade en mer // Album

Que c’est beau! La grande aventure d’un petit marin portée par la poésie de Nina Laden et les dessins fantastiques de Melissa Castrillon. Le petit marin affronte les grands dangers des flots et découvre les merveilles que l’océan recèle. Un grand coup de cœur !

Ballade en mer, de Nina Laden et Melissa Castrillon, De La Martinière jeunesse, 13,90 €

Café-lecture // Vendredi 5 juillet à 19h.

 

 

 

 

Pour le prochain café-lecture, et pour les 5 ans de la librairie, nous vous invitons à explorer cinq coups de cœur pour ces 5 années de partage !

 

Rendez-vous Vendredi 5 juillet à 19h !

 

 

2014

L’Île du serment, Peter May, Babel, 9,80€

Une petite île perdue au large du Canada, un homme assassiné, sa femme principale suspecte. Pourtant l’affaire n’est pas si simple. Le policier chargé de l’enquête a l’étrange impression d’être lié à cette femme. Ses rêves font ressurgir l’histoire de son aïeul expulsé d’Écosse au XIXème siècle pendant la famine. Un amour perdu, un exil lointain, passé et présent se superposent. Plus qu’un roman policier, un fantastique voyage dans les îles balayées par les vents de l’Écosse de 1850 et du Canada d’aujourd’hui.

 

 

2015

Amours, Léonor de Recondo, Points, 6,90€

L’amour filial, l’amour affectueux d’un vieux couple, l’amour entre deux femmes… ce sont les amours qui sont célébrées ici. C’est pourtant un couple sans amour au centre de cette histoire. Une famille bourgeoise dans les années 1900, la jeune mariée va décider d’élever l’enfant que sa bonne a eu du maître de maison. Cet enfant qu’elle laisse dépérir va bouleverser la maisonnée. Une écriture fluide et élégante, un très beau roman.

 

 

2016

L’archipel d’une autre vie, Andreï Makine, Points, 7,40€

Un groupe de soldats est envoyé dans les grandes plaines de Sibérie à la poursuite d’un fuyard. Ils ne savent rien de lui, ni qui il est, ni ce qu’il a fait, ils obéissent seulement aux ordres. Mais quand certains des soldats veulent en finir au plus vite, d’autres préféreraient que la traque dure… Une drôle de relation s’installe entre les chasseurs et la proie. Un grand roman psychologique, un huis clos mystérieux dans l’immensité de la taïga et une belle aventure humaine. Et à l’horizon, une « autre vie » devient possible, mais on ne peut pas en dévoiler davantage !

 

 

2017

Ar men, Emmanuel Lepage, Futuropolis, 21€

Emmanuel Lepage nous propulse au cœur de « l’enfer des enfers », cette tour de granit qui fait face à un océan déchaîné : le phare d’Ar-Men au large du Finistère. Aux côtés d’un des derniers gardiens du phare, l’auteur retrace toute l’histoire de la Chaussée de Sein, de la construction à l’automatisation d’Ar-Men, en passant par les légendes bretonnes attachées au lieu. Avec Ar-Men, Lepage poursuit son hommage à la mer et au déchaînement des éléments par un dessin puissant et grandiose.

 

 

2018

Et j’abattrai l’arrogance des tyrans, Marie-Fleur Albecker, Aux forges de Vulcain, 18€

Il ne faut pas s’y méprendre. Le roman a beau se situer au XIVe siècle, c’est bien de notre monde et de notre réalité politique dont parle Marie-Fleur Albecker. Et j’abattrai l’arrogance des tyrans est un formidable roman de révolte et raconte l’histoire d’une femme qui découvre la lutte. L’autrice propose un style inventif, cru mais juste, populaire et nécessaire pour interpeller son lecteur. Un roman politique donc, où sourd le féminisme de l’autrice. Un premier roman qui vous retournera !

Exposition de Laurence BERTHO // A partir du 15 juin

Venez découvrir les magnifiques tableaux de Laurence Bertho, inspirés de la mer, de l’océan !

 

« J’ai toujours dessiné, croqué, peint, collé, écrit, déchiré, recollé, repeint…Créer, inventer, imaginer : saisir des moments d’évasion, parfois des moments de grâce ! Un coup de pinceau magique, un geste au couteau, au soleil et dans le vent doux de l’été, devant mon atelier dans mon jardin, sur un bateau, dans un musée. S’accorder tous les droits, essayer toutes les techniques et toutes les couleurs. Imaginer et laisser observer. Adorer partager la beauté dans l’œil de celui qui regarde, comme l’a dit Picasso. Aimer que les autres imaginent ce qu’ils veulent dans l’abstrait de ma création, accrochent la toile à l’envers et aiment y reposer leurs yeux.
Parfois c’est magique, et souvent c’est un travail long qui me rend impatiente. A chaque toile c’est unique. Merci la vie. »

 

 

 

 

Face au vent // Littérature américaine

C’est l’histoire d’une famille de régatiers. Le grand-père et le père construisent des bateaux ; la mère étudie la mécanique des fluides ; l’aîné vogue tel un aventurier ; le cadet répare les bateaux ; et la benjamine navigue comme personne. La fratrie a été nourrie au sein de l’océan et tous sont aussi tempétueux et changeants que celui-ci. Les crises déferlent sur cette famille qui n’en reste pas moins aimante. On vogue parmi elle, et on suit l’itinéraire de ses personnages forts, avec délice et curiosité.

Face au vent, Jim Lynch, Gallmeister, 23,20€