Archives par étiquette : littérature canadienne

Liminal // Littérature Canadienne

Raconter pour écarter la mort… Face au corps étendu de sa mère, Jordan se raconte. Il trace dans l’air le dessin des souvenirs, entre sa mère et lui, entre elle, lui et le monde. C’est l’histoire d’un corps, des corps, qui se cherchent, se trouvent, se repoussent, s’entremêlent. Et à partir de cette expérience du corps physique, mais aussi émotionnel, il s’interroge sur l’être, le vivant, le soi, la barrière qui sépare la vie de la mort. Mais il ne faut pas se méprendre, c’est une trajectoire joyeuse, jubilatoire, que cette entrevue d’une vie passée dans le milieu artistique underground de Toronto, faite essentiellement d’amour. Un roman percutant, cru et plein d’enchantements !

Liminal, de Jordan Tannahill, La Peuplade, 21€

Starlight // Littérature canadienne

Un magnifique roman sur la résilience par la nature. Starlight, c’est l’histoire d’une femme en quête de repos et d’un abri pour elle et sa fille, loin de la violence. Elle va trouver refuge auprès d’un homme qui lui offrira l’un des plus beaux présents : celui de la nature et du sentiment d’appartenance au monde. Elle retrouvera le goût de vivre entourée d’une famille. Les personnages sont à la fois forts et pleins de douceur. Un roman dans lequel on se glisse, tout en doucement, qui respire la confiance et la sérénité.
Starlight, Richard Wagamese, Zoe, 21 €