Archives par étiquette : coup de coeur

Café Lecture // Vendredi 6 septembre à 19h

Pour notre café-lecture de septembre, nous vous emmenons à la découverte de la maison d’édition Zulma. Avec des publications tournées vers l’ailleurs, elle nous ouvre la porte sur le monde.

 

Rendez-vous vendredi 6 septembre à 19h.

Gratuit sur réservation.

 

 

La Somme de nos folies, de Shih-Li Kow, 21,50 €

Beevi, vieille dame fantasque, hérite d’une grande demeure et adopte Mary Anne, débarquée de son orphelinat. Aidée de Mary Anne et de l’extravagante Miss Boonsidik, Beevi reconvertit la bâtisse en bed & breakfast pour touristes égarés… Le tout livré avec force commentaires par Auyong, l’ami fidèle, qui coulerait des jours paisibles s’il ne devenait l’instigateur héroïque d’une gay pride locale. La Somme de nos folies est la chronique absolument tendre, libre, drôle, profonde, incisive, d’un petit monde presque sans histoire quelque part en Malaisie, aujourd’hui.

La Maîtresse de Carlos Gardel, de Mayra Santos-Febres, 22,50 €

[Porto Rico, années trente] La célèbre guérisseuse Mano Santa est appelée au chevet de Carlos Gardel, l’icône du tango, à la veille de sa grande tournée dans les Caraïbes… Elle emmène avec elle sa petite-fille Micaela à qui elle confie Gardel. Micaela revient sur ces quelques jours qui ont déterminé son existence : Gardel restera l’amant de sa vie. Cristallisée par le coeur de vent, remède secret et puissant, la passion de Micaela pour la médecine et la botanique se déploie, entre rigueur scientifique et pratiques ancestrales. Sous l’emprise du coeur de vent, Gardel raconte : son enfance à Toulouse, ses débuts de mauvais garçon, le tango, une carrière de chanteur adulé, de Buenos Aires à Paris.

By the rivers of Babylon, de Kei Miller, 9,95 €

Augustown, quartier pauvre de Kingston. Kaia rentre de l’école. Ma Taffy, la grand- mère n’y voit plus mais elle reconnaît entre toutes l’odeur envahissante de la calamité qui se prépare. Car aujourd’hui, M. Saint-Josephs a commis l’irréparable : il a coupé les dreadlocks de Kaia – sacrilège absolu chez les rastafari. Et voilà Ma Taffy qui tremble, elle que pourtant rien n’ébranle. Alors, pour gagner du temps sur la menace qui gronde, Ma Taffy raconte à Kaia comment elle a assisté, petite fille au milieu d’une foule immense, à la véritable ascension d’Alexander Bedward, le Prêcheur volant…

Le Rouge vif de la rhubarbe, d’Audur Ava Olafsdottir, 8,95 €

Ágústína grimpe sur les hauteurs du village pour s’allonger dans le carré de rhubarbe sauvage, à méditer sur Dieu, la beauté des nombres, le chaos du monde et ses jambes de coton. Singulière, arrogante et tendre, Ágústína ignore avec une dignité de chat les contingences de la vie. Mais Ágústína fomente elle aussi un grand voyage : l’ascension de la « Montagne », huit cent quarante-quatre mètres dont elle compte bien venir à bout, armée de ses béquilles, pour enfin contempler le monde, vu d’en haut…

Les Nuits de la Laitue, de Vanessa Barbara, 8,95 €

Otto et Ada partagent depuis 50 ans une maison jaune perchée sur une colline et une égale passion pour le chou-fleur à la milanaise, le ping-pong et les documentaires animaliers. Sans compter qu’Ada participe intensément à la vie du voisinage, microcosme baroque et réjouissant. Quant à Otto, lecteur passionné de romans noirs, il combat ses insomnies à grandes gorgées de tisane tout en soupçonnant qu’on lui cache quelque chose…

La Lettre à Helga, de Bergsveinn Birgisson, 8,95 €

« Mon neveu Marteinn est venu me chercher à la maison de retraite. Je vais passer le plus clair de l’été dans une chambre avec vue plongeante sur la ferme que vous habitiez jadis, Hallgrímur et toi. » Ainsi commence la réponse – combien tardive – de Bjarni Gíslason de Kolkustadir à sa chère Helga, la seule femme qu’il aima, aussi brièvement qu’ardemment, d’un amour impossible. Et c’est tout un monde qui se ravive : entre son élevage de moutons, les pêches solitaires et sa charge de contrôleur du fourrage, on découvre l’âpre existence qui fut la sienne tout au long d’un monologue saisissant de vigueur.

Mrs Hemingway // Littérature anglaise

Dans ce roman, Naomi Wood se pense sur les quatre femmes qui ont partagé la vie d’Ernest Hemingway. Hadley, Tif, Martha et Mary ont toutes passionnément aimé l’écrivain aventurier, chacune à leur manière. Naomi Wood réussit avec brio à nous faire revivre à la fois la frivolité des années folles et les grands bouleversements historiques de la première moitié du XXe siècle. L’autrice donne une profondeur intime au personnage public d’Ernest Hemingway. Un beau roman !

Mrs. Hemingway, Naomi Wood, Folio, 7,90€

Transperceneige // Bande dessinée

Rochette nous dévoile les prémices de sa série culte le Transperceneige l’une des meilleures séries sf. Rochette et Matz nous projettent dans un monde agonisant, à la veille d’une catastrophe climatique sans précédents ; où des groupes d’activistes veulent accélérer le processus d’extinction de l’humanité, tandis qu’un milliardaire chinois crée une arche de Noé autonome pour sauver ce qu’il peut de ce monde. Une magnifique BD qui fait écho à toutes les préoccupations écologiques et climatiques de ce début de siècle. Le scénario pré-apocalyptique crédible et efficace de Matz et les superbes planches de Rochette rendent cette série déjà géniale !

Transperceneige, Extinctions Actes I, Rochette et Matz, Casterman, 18€

Le Temps du rêve // Album

Découvrez cette très belle légende aborigène qui nous vient d’Australie. Un récit mythologique, aux premiers temps de l’univers : le temps du rêve. Cette cosmogonie étrangère résonne dans nos imaginaires et nous plonge dans un pays onirique.  Laissez-vous porter par la beauté et la finesse des couleurs splendides. Emmanuelle Lê nous dévoile, avec la plume de Catherine Cordasco, la légende de L’Oiseau Brolga, pleine de danse et de magie. A partir de 6 ans.

Le temps du rêve, l’Oiseau Brolga, Emmanuelle Lê et Catherine Cordasco, Aleph, 18€

Mon cœur vient du désert d’Atacama // Science-fiction

Et si les robots étaient l’avenir de l’humanité ? Capable de se relier à un Tout, plus grand qu’eux, ils prendraient soin les uns des autres et de leur planète. Récit de trois générations de femmes, ce roman est aussi une réflexion sur la maternité, la procréation, le destin, la descendance, l’apprentissage de l’amour. Avec une dose de provocation et un style accrocheur, Juliette Bouchet signe un post-apo cyberpunk génialissime !

Mon coeur vient du désert d’Atacama, Juliette Bouchet, Sable Polaire, 19 €

 

Ma reine // Littérature française

Un jour, Shell, 12 ans, décide de partir « faire la guerre » pour éviter que ses parents ne le placent en institut. Il quitte la station service où il a grandi, escalade la montagne voisine, et sur le plateau, se retrouve nez à nez avec Viviane. Viviane a son âge, elle est fantasque, impérieuse, imaginative. Mais surtout, avec elle il n’est pas ce garçon un peu lent, qui pense de travers et attire les moqueries. Pour elle il est prêt à tout, elle est « sa reine », sa seule amie. Un premier roman éblouissant, qui marque les esprits, où les thèmes de la différence, de l’enfance, de la liberté sont abordés avec justesse et sensibilité.

Ma reine, Jean Baptiste Andrea, Folio, 7,40€

Ballade en mer // Album

Que c’est beau! La grande aventure d’un petit marin portée par la poésie de Nina Laden et les dessins fantastiques de Melissa Castrillon. Le petit marin affronte les grands dangers des flots et découvre les merveilles que l’océan recèle. Un grand coup de cœur !

Ballade en mer, de Nina Laden et Melissa Castrillon, De La Martinière jeunesse, 13,90 €

Café-lecture // Vendredi 5 juillet à 19h.

 

 

 

 

Pour le prochain café-lecture, et pour les 5 ans de la librairie, nous vous invitons à explorer cinq coups de cœur pour ces 5 années de partage !

 

Rendez-vous Vendredi 5 juillet à 19h !

 

 

2014

L’Île du serment, Peter May, Babel, 9,80€

Une petite île perdue au large du Canada, un homme assassiné, sa femme principale suspecte. Pourtant l’affaire n’est pas si simple. Le policier chargé de l’enquête a l’étrange impression d’être lié à cette femme. Ses rêves font ressurgir l’histoire de son aïeul expulsé d’Écosse au XIXème siècle pendant la famine. Un amour perdu, un exil lointain, passé et présent se superposent. Plus qu’un roman policier, un fantastique voyage dans les îles balayées par les vents de l’Écosse de 1850 et du Canada d’aujourd’hui.

 

 

2015

Amours, Léonor de Recondo, Points, 6,90€

L’amour filial, l’amour affectueux d’un vieux couple, l’amour entre deux femmes… ce sont les amours qui sont célébrées ici. C’est pourtant un couple sans amour au centre de cette histoire. Une famille bourgeoise dans les années 1900, la jeune mariée va décider d’élever l’enfant que sa bonne a eu du maître de maison. Cet enfant qu’elle laisse dépérir va bouleverser la maisonnée. Une écriture fluide et élégante, un très beau roman.

 

 

2016

L’archipel d’une autre vie, Andreï Makine, Points, 7,40€

Un groupe de soldats est envoyé dans les grandes plaines de Sibérie à la poursuite d’un fuyard. Ils ne savent rien de lui, ni qui il est, ni ce qu’il a fait, ils obéissent seulement aux ordres. Mais quand certains des soldats veulent en finir au plus vite, d’autres préféreraient que la traque dure… Une drôle de relation s’installe entre les chasseurs et la proie. Un grand roman psychologique, un huis clos mystérieux dans l’immensité de la taïga et une belle aventure humaine. Et à l’horizon, une « autre vie » devient possible, mais on ne peut pas en dévoiler davantage !

 

 

2017

Ar men, Emmanuel Lepage, Futuropolis, 21€

Emmanuel Lepage nous propulse au cœur de « l’enfer des enfers », cette tour de granit qui fait face à un océan déchaîné : le phare d’Ar-Men au large du Finistère. Aux côtés d’un des derniers gardiens du phare, l’auteur retrace toute l’histoire de la Chaussée de Sein, de la construction à l’automatisation d’Ar-Men, en passant par les légendes bretonnes attachées au lieu. Avec Ar-Men, Lepage poursuit son hommage à la mer et au déchaînement des éléments par un dessin puissant et grandiose.

 

 

2018

Et j’abattrai l’arrogance des tyrans, Marie-Fleur Albecker, Aux forges de Vulcain, 18€

Il ne faut pas s’y méprendre. Le roman a beau se situer au XIVe siècle, c’est bien de notre monde et de notre réalité politique dont parle Marie-Fleur Albecker. Et j’abattrai l’arrogance des tyrans est un formidable roman de révolte et raconte l’histoire d’une femme qui découvre la lutte. L’autrice propose un style inventif, cru mais juste, populaire et nécessaire pour interpeller son lecteur. Un roman politique donc, où sourd le féminisme de l’autrice. Un premier roman qui vous retournera !

Par le feu // Roman Ado

Ce roman raconte l’histoire d’une jeune fille à l’immense courage qui va se libérer du joug du Prophète, un homme haineux et dangereux qui dirige la secte dans laquelle elle vit. Elle se confie à son psychiatre et fait le récit de son calvaire, dans cette prison qu’est la Base, jusqu’au drame final. Un roman haletant, tout en crescendo, une lecture qui prend aux tripes et qui dénonce les ravages de l’embrigadement et de la foi aveugle. L’héroïne est magnifique dans tout son courage, sa force intérieur, et sa culpabilité aussi. Bref dans toute son humanité.

Par le feu, Will Hill, Casterman, 16,90 €

Rencontre La Mer salée // Mardi 14 mai à 19h30

Venez découvrir cette belle maison d’édition engagée qui milite pour l’exploration d’alternatives de vie, d’économie, de vivre ensemble. Yannick Roudaut commencera par une conférence autour de l’écologie puis vous racontera l’aventure de la maison d’édition au militantisme écologique porté par différents genres et impliquée dans une démarche éditoriale éthique et soucieuse de l’environnement.

 

Gratuit, sur réservation.

 

 

 » La Mer Salée est une invitation à explorer un monde nouveau. Après plusieurs années dans l’exploration et l’accompagnement vers de nouveaux modèles soutenables, nous avons eu envie de créer cette maison d’édition. Elle est née de notre envie de partager des réflexions, des expériences, nos utopies et celles de personnes que nous rencontrons, auxquels nous avons envie de donner la parole. Nous travaillons de manière très proche avec nos auteurs. Nous les accompagnons pour les aider à délivrer ce qu’ils ont de précieux à apporter à la réflexion collective pour un monde meilleur. Nos livres s’adressent aux citoyens et aux organisations (entreprises, collectivités, associations) tentés d’expérimenter de nouvelles voies soutenables, désirables et réalisables. Ils s’adressent à ceux qui ont décidé de ne pas se laisser porter par les vents dominants ; à ceux qui sont prêts à opter pour une route certes moins balisée, mais tellement plus enthousiasmante. Pour penser et agir autrement. Parce que nous avons jeté l’ancre à Nantes, nous attachons une attention particulière à promouvoir les acteurs économiques locaux. Tout est fait à moins de 5 kilomètres. Nos livres sont composés par la société PCA à Rezé. Ils sont imprimés en périphérie de Nantes par Val PG engagée sur les questions sociétales et environnementales. Nos couvertures sont conçues par des directrices artistiques nantaises Caroline Prouvost, Florence Boudet et Marie Rébulard. Presque une histoire de famille… »