Archives par étiquette : coup de coeur

Rencontre avec Marie Sabine Roger // Vendredi 7 décembre à 19h30

Venez découvrir la romancière, à la plume détonante et singulière, Marie Sabine Roger ! Nous parlerons de son nouveau roman « Les Bracassées », un roman drôle, plein d’humanité et d’amitié qui raconte la rencontre entre deux femmes marginales, qui tentent tant bien que mal de vivre leur différence.

 

 

« Fleur et Harmonie : les prénoms des deux héroïnes du roman de Marie-Sabine Roger sont, disons… un peu trompeurs. Car Fleur, âgée de 76 ans, est une dame obèse et phobique sociale. Et Harmonie, 26 ans, est atteinte du syndrome de Gilles de la Tourette. En clair, son langage est ordurier et elle ne peut retenir des gestes amples et violents. Bientôt rejointes par une bande de « bras cassés » émouvants et drôles, elles vont nous entraîner dans une série d’aventures. Ce roman profondément humaniste donne une vision positive de la différence, refusant le regard excluant et prônant la chaleur du collectif.  »

 

 

 

Chine, retiens ton souffle // polar

Qiu Xialong nous transporte dans Shangaï, ravagé par l’argent et la corruption, mais surtout par le smog, ce brouillard rempli de particules fines qui empoisonne la population. Avec une enquête qui mêle le drame familial et les malversations politiques, Qiu Xialong manifeste encore son militantisme. Il poursuit sa croisade littéraire contre la corruption du gouvernement chinois, dénonçant encore l’hypocrisie et la chape de plomb qui entoure le problème de la pollution atmosphérique en Chine.

Chine, retiens ton souffle, Qiu Xiaolong, Liana Levi, 19€

Joe Shuster ; un rêve américain // roman graphique

Ce roman graphique est un portrait de M. Shuster, grand illustrateur américain qui a créé avec un ami, le personnage de Superman, et par la même occasion créé le comics de super héros. Ils ont rendu populaire la bande dessinée aux États-Unis. Mais c’est aussi le portrait d’une époque et de toute l’industrie du comics, avec des détails historiques particulièrement précis.

Joe Shuster ; un rêve américain, Julian Voloj et Thomas Campi, Urban Graphics, 17,50€

Kallocaïne // Science-fiction

Vous ne connaissez pas encore la Kallocaïne ? Alors n’hésitez plus pour découvrir Karin Boye, la mère de la dystopie et son roman majeur qui inspira 1984 à Georges Orwell. Dans un monde totalitaire, où la police est omniprésente, où la vie de famille est sous surveillance 24h sur 24h, le jeune chimiste Léo Kall met au point le dernier outil de pression : un sérum de vérité. Mais pourra-t-il assumer sa découverte ?

KallocaÏne, Karin Boye, Hélios, 10,90€

Timo, l’aventurier // BD jeunesse

Timo veut devenir aventurier, même si il est encore petit. Il part seul à la conquête de l’univers et espère ramener une grande découverte dans son village. Il fait la rencontre de nombreuses créatures et tient un journal de bord, comme un vrai petit naturaliste. Mais il ne s’attend pas à tomber littéralement sur le dos de la créature la plus dangereuse du monde ! L’effet carnet de voyage est particulièrement réussi, rédigé avec beaucoup d’humour. Un bon moment de lecture !

Timo, l’aventurier, Jonathan Garnier et Yohan Sacré, Le Lombard, 13,99€

Ueno Park // roman ados

Huit personnages, huit histoires et autant de portraits du Japon perdu dans la modernité. Ces personnages cherchent une identité, ou à s’affirmer dans une société où la différence est mal acceptée. Il se croiseront tous au Ueno Park pour Hanami, la fête des fleurs réconciliatrice. Antoine Dole, en virtuose écrivain des sentiments, sonde les identités chancelantes de ses personnages et offre aux lectrices et aux lecteurs un texte poignant et d’une grande beauté !

Ueno Park, Antoine Dole, Actes sud junior, 13,50€

Cyril et Prat // Album

Cyril se sent seul dans le parc. Mais soudain arrive Pat, un ami qui lui ressemble ! Ils partagent les mêmes jeux et s’amusent comme des fous. Mais Pat n’est pas un rat… Une histoire sur la différence et l’amitié, drôle et ludique ! A partir de 3 ans.

Cyril et Pat, Emily Gravett, Kaleidoscope, 13€

La nuit des béguines // Littérature française, poche

Qui sont ces femmes qui osent être libres ? Ce sont les béguines, ces femmes qui vivaient indépendantes au Moyen-âge. Elles choisissaient une vie communautaire au seins des murs du béguinage ou vivaient dans la ville dans leurs propres maisons. Elles travaillaient, se soutenaient mutuellement et refusaient la tutelle masculine. Mais elles effraient, ces femmes libres-penseuses. Il est temps d’y mettre fin !

La nuit des béguines, Aline Kiner, Liana Levi, 11€

Café-lecture // Vendredi 9 novembre à 19h

Pour ce premier café-lecture, nous nous retrouverons autour d’une sélection de romans de la rentrée littéraire. N’oubliez pas de réserver !

Et voici la liste :
– Un monde à portée de main, Maylis de Kerangal, Verticales, 20€
– Chien-Loup, Serge Joncour Flammarion, 21€
– A son image, Jerôme Ferrari, Actes Sud, 19€
– Frère d’âme, David Diop, Seuil, 17€
– Ca raconte Sarah, Pauline Delabroy Allard, Minuit, 15€
– La vraie vie, Adeline Dieudonné, L’Iconoclaste, 17€
– Dix-sept ans, Eric Fottorino, Gallimard, 20,50€
– Lèvres de pierre, Nancy Huston, Actes Sud, 19,80€
– Les Bracassés, Marie-Sabine Roger, Le Rouergue, 20€
– La tête sous l’eau, Olivier Adam, Robert Laffont, 16€
– Roissy, Tiffany Tavernier, Sabine Wespieser, 21€
– Omar et Greg, François Beaune, Nouvel Attila, 17€
– Isidore et les autres, Camille Bordas, L’Iconoclaste, 19,90€
– Tenir jusqu’à l’aube, Carole Fives, L’Arbalète, 17€
– L’hiver du mécontentement, Thomas B. Reverdy, Flammarion, 18€
– En nous beaucoup d’hommes respirent, M. A. Murail, L’Iconoclaste, 20€
– Le grand Nord-Ouest, Anne-Marie Garat, Actes Sud, 21,50€
– Et j’abattrai l’arrogance des Tyrans, M-F. Albecker, Forges de Vulcain, 18€
– Tous les hommes désirent naturellement savoir, N. Bouraoui, Lattès, 19€
– Là où les chiens aboient par la queue, Estelle-Sarah Bulle, Liana Levi, 19€

– Arcadie, Emmanuelle Bayamack-Tam, P.O.L, 19€

 

Comme un million de papillons noirs // Album

Adé aime avoir une jolie coiffure. Mais les autres enfants se moquent de ses cheveux crépus et noirs. Pour Adé, il va falloir apprendre à s’aimer et à aimer ses beaux cheveux, à l’image des femmes de sa famille qui vont partager avec elle leurs secrets de beauté. Laura Nsafou met au centre de cette histoire l’acceptation de soi et aborde l’un des aspects du racisme ordinaire. Adé, à l’image des papillons, prendra son envol !

Comme un million de papillons noirs, Laura Nsafou et Barbara Brun, Cambourakis, 14€.