Archives par étiquette : aventure

Ballade en mer // Album

Que c’est beau! La grande aventure d’un petit marin portée par la poésie de Nina Laden et les dessins fantastiques de Melissa Castrillon. Le petit marin affronte les grands dangers des flots et découvre les merveilles que l’océan recèle. Un grand coup de cœur !

Ballade en mer, de Nina Laden et Melissa Castrillon, De La Martinière jeunesse, 13,90 €

D’Ombres et d’étoiles // Mardi 21 mai à 19h

 

 

 

L’Embellie lance son café lecture dédié aux littératures de genre, D’ombres et d’étoiles ! A l’honneur de ce café lecture : romans policiers, littérature noire, science fiction ou fantasy.

Pour notre prochain café lecture, nous nous pencherons sur le traitement de l’écologie dans les romans policiers, la science fiction et la fantasy, les littératures de genres étant par excellence les observatoires et les laboratoires de notre monde.

 

Rendez vous Mardi 21 mai à 19h. 

 

 

La Cité des Orques, de Sam J. Miller, Albin Michel, 24 €
Les bouleversements climatiques ont englouti des zones côtières. De nombreuses cités flottantes ont vu le jour. Régies par des actionnaires, elles abritent des millions de réfugiés. C’est sur Qaanaaq, l’une de ces immenses plates-formes surpeuplées, qu’arrive un jour, une étrange guerrière inuit. Elle est accompagnée d’un ours polaire et suivie, en mer, par une orque.

 

 

Chine retiens ton souffle, de Qiu Xiaolong, Liana Levi, 19 €
Quatre victimes ont été frappées à la tête en pleine rue par un mystérieux assassin. À côté de chaque corps, un masque anti- pollution… Parallèlement, un groupe de militants écologistes cherche à éveiller les consciences et à secouer le Parti. L’inspecteur Chen est convoqué par le camarade Zhao pour enquêter sur les activités du groupe.

 

 

Et le mal viendra, de Jérôme Camut et Nathalie Hug, Fleuve noir, 19,90 €
« On vous a alertés sur la valeur inestimable de l’eau, vous n’avez pas voulu voir. Alors on vous a assoiffés, et vous vous êtes entretués. Va-t-il falloir que l’on entasse six mille cadavres d’enfants devant vos portes pour que vous réagissiez enfin ? »

 

 

Le vent l’emportera, de Gunnar Staalesen, Folio, 7,90 €
Au large de Bergen, les îles sont battues par les vents. Un pont les relie au continent, le tourisme pourrait s’y développer, si le site n’était pas voué à être défiguré par de hautes silhouettes bruyantes et menaçantes. À la veille d’une consultation décisive dans ce dossier, un homme disparaît. Autour de ce mystère, une famille déchirée par des intérêts divergents, des écologistes soft et d’autres prêts à des actions d’éclat plus violentes.

 

 

Génocides, de Thomas Dish, Mnémos, Helios, 9,90 €
De gigantesques plantes ont envahi la Terre. Ces arbres géants ont colonisé les sols Dans le nord du Minnesota, Anderson, un agriculteur, armé d’une bible et d’une arme à feu, mène la population survivante d’une petite ville dans une lutte quotidienne pour une maigre existence. Jeremiah Orville, un outsider en maraude, prêt à se venger et à se battre pour vivre devient un danger pour le groupe.

 

 

Un Homme doit mourir, de Pascal Dessaint, Rivages, 8,50 €
Boris, naturaliste, est expert auprès des industriels qui veulent installer des projets controversés dans certains territoires. Dans un paysage de mer, de dunes et de pins, une maison futuriste et cossue se dresse. Son propriétaire a imposé cette construction grâce au pouvoir de l’argent. Au même endroit, un groupe industriel veut implanter une unité de stockage de matières dangereuses. Pour les opposants, c’est une Zone A Défendre. Par ailleurs une menace rôde : celle d’une tempête qui va éclater.

 

 

Le choix, de Paul Mcauley, Le Belial, 7,90 €
Ils sont amis depuis toujours. Ils ont seize ans ou presque. Damian vit et travaille avec son père, éleveur de crevettes et cogneur d’enfants. Lucas s’occupe de sa mère, ancienne passionaria d’un mouvement écologiste radical clouée au lit par la maladie dans la caravane familiale. Le monde en proie à un bouleversement écologique majeur – une montée des eaux dramatique et une élévation de la température moyenne considérable. Dans le Norfolk noyé sous les eaux et écrasé par la chaleur, la rumeur se répand : un Dragon est tombé du ciel non loin des côtes. Damian et Lucas, sur leur petit voilier, entreprennent le périlleux voyage en quête du mystérieux vaisseau extraterrestre…

Café lecture // Vendredi 10 mai à 19h

 

 

Pour notre prochain café lecture nous nous retrouverons autour des romans de la fuite. Fuite vers l’avant ou retour en arrière, une courses pour mieux se retrouver.

 

Rendez-vous Vendredi 10 mai à 19h

Gratuit, sur réservation. 

 

Ma Reine, Jean-Baptiste Andrea, Folio, 7,40 €
Shell n’est pas un enfant comme les autres. Il ne va plus à l’école et vit seul avec ses parents dans leur station-service. Ses parents envisagent de le placer dans un institut spécialisé. Il décide alors de partir à la guerre pour devenir un homme. Mais lorsqu’il arrive sur le plateau, seuls se déploient les odeurs de maquis et un profond silence. Une silhouette, comme un souffle, surgit devant lui. Cette fille du vent, qui lui demande de l’appeler « ma reine », c’est Viviane. Avec elle, tout s’invente. Il décide d’obéir à sa reine comme on se jette du haut d’une falaise. Par amour. Par jeu. Et insouciance.

 

 

Underground railroad, Colson Whitehead, Le Livre de poche, 8,20 €
Cora, seize ans, est esclave sur une plantation de coton dans la Géorgie d’avant la guerre de Sécession. Lorsque Caesar lui propose de s’enfuir pour gagner avec lui les États libres du Nord, elle accepte. De la Caroline du Sud à l’Indiana en passant par le Tennessee, Cora va vivre une incroyable odyssée. Traquée comme une bête par un impitoyable chasseur d’esclaves, elle fera tout pour conquérir sa liberté.

 

Personne ne disparaît, Catherine Lacey, Babel, 8,50 €
Du jour au lendemain, Elyria quitte tout. Direction la Nouvelle-Zélande, et la chambre d’amis vaguement offerte par un vieux poète reclus, rencontré lors d’une soirée littéraire à New York. Course poursuite intime sur fond de bout du monde, le récit de cette fugue mal barrée est celui de la douloureuse déception d’être soi et d’une tentative méfiante de renouer avec la vie, le monde, les autres.

 

Les sœurs aux yeux bleus, Marie Sizun, Arlea, 20 €
Après la mort de sa femme, Léonard Sézeneau se retrouve seul avec ses cinq enfants. Les deux garçons partiront en pension, tandis qu’il emmènera ses trois filles et Livia, leur gouvernante, dans ses pérégrinations. De Saint-Pétersbourg à Paris, en passant par La Bernerie en Retz, les trois sœurs seront sans cesse partagées entre leur amour pour ce père possessif et leur désir de liberté. Dans une France qui se transforme entre le XIXème et le XXème siècle, elles aspirent à davantage d’indépendance et de considération.

 

Personne n’a peur des gens qui sourient, Véronique Ovaldé, Flammarion, 19 €
Gloria a choisi ce jour de juin pour partir. Elle file récupérer ses filles à l’école et les embarque sans préavis pour un long voyage. Toutes trois quittent les rives de la Méditerranée en direction du Nord, la maison alsacienne dans la forêt de Kayserheim où Gloria, enfant, passait ses vacances. Pourquoi cette désertion soudaine? Quelle menace fuit-elle? Pour le savoir, il faudra revenir en arrière, dans les eaux troubles du passé. Jusqu’où peut-on protéger ses enfants?

 

Nomadland, Jessica Bruder, Globe, 22 €
Les mensonges et la folle cupidité des banquiers (autrement nommée « crise des subprimes ») les ont jetés à la rue. En 2008, ils ont perdu leur travail, leur maison, tout l’argent patiemment mis de côté pour leur retraite. Ils auraient pu rester sur place, à tourner en rond, en attendant des jours meilleurs. Ils ont préféré investir leurs derniers dollars et toute leur énergie dans l’aménagement d’un van, et les voilà partis. Ils sont devenus des migrants en étrange pays, dans leur pays lui-même, l’Amérique dont le rêve a tourné au cauchemar. .

Voro // BD jeunesse

Une jeune apprentie de la guilde des voleurs, Lilya veut sortir de son quotidien fait de petits larcins. Elle s’engage dans une mission comportant plus de risques qu’elle ne le croyait. Une superbe aventure médiévale et fantastique pour les jeunes lecteurs qui n’ont pas froid aux yeux.

Voro, Janne Kukkonen, Casterman,  €

Timo, l’aventurier // BD jeunesse

Timo veut devenir aventurier, même si il est encore petit. Il part seul à la conquête de l’univers et espère ramener une grande découverte dans son village. Il fait la rencontre de nombreuses créatures et tient un journal de bord, comme un vrai petit naturaliste. Mais il ne s’attend pas à tomber littéralement sur le dos de la créature la plus dangereuse du monde ! L’effet carnet de voyage est particulièrement réussi, rédigé avec beaucoup d’humour. Un bon moment de lecture !

Timo, l’aventurier, Jonathan Garnier et Yohan Sacré, Le Lombard, 13,99€

Bergères guerrières // BD jeunesse

Le tome 2 de la bande dessinée Bergères guerrières est arrivé ! Retrouvez les supers héroïnes de cette bande dessinée pleine d’humour et d’aventures. Bergères guerrières c’est  : un ordre féminin qui se bat pour protéger son village ; des personnages au caractère bien trempé ; des montures tout aussi caractérielles ; des aventures entre combat et magie ; un entraînement qui fait transpirer … et de l’amitié bien sûr ! Une super bande dessinée qui met à l’honneur de vraies guerrières qui n’ont pas froid aux yeux !

Bergères guerrières, Amélie Fléchais et Jonathan Garnier, Glénat, 14,95€