Subtil Béton // Dystopie

La France est devenue la Franco. Régie par des lois ultra-autoritaires et le flicage technologique, les personnages vivent dans la peur. Dans ce contexte, les résistant.e.s n’ont d’autres choix que de s’enfoncer dans la clandestinité. Disparaitre des radars ou se créer des vies fictives et autres avatars pour se fondre dans la société. Toute la question de ce roman réside dans la manière de faire corps social, communauté, collectif malgré les différences, les qualités et les défauts, les inimitiés parfois. Ce roman est un hymne aux luttes libertaires, aux militantismes, aux collectifs, parce qu’il montre aussi la beauté de son imperfection, des terrains en constante expérimentation, tout comme la construction même de Subtil béton, qui est le résultat d’une expérimentation d’écriture collective. Politique, féministe, queer, une lecture en apnée inoubliable.

Subtil Béton, Les Aggloméré.E.S, L’Atalante, 21.90€