Patagonie Route 203 // Littérature argentine

Une route sans fin, sans horizon. Un homme perdu dans un paysage étrange, aride, hallucinatoire. Au milieu du désert, Parker tombe amoureux d’une femme. Cet amour le conduira dans une errance énigmatique, fantasque souvent et le ballotera dans un paysage qui n’en finit pas. La Patagonie est ici un personnage qui se joue des personnages, grâce à la météo, les illusions, les mirages. Elle perd les personnages pour mieux les envoûter et les capturer. Un excellent roman d’atmosphère, un road-trip fantaisiste qui fera rire grâce à une absurdité bien sérieuse.
Patagonie route 203, Eduardo Fernando Varela, Métailié, 22.50€