Le jour où j’ai grandi // Album

Un immense, immense, immense coup de cœur pour cet album ! Louve prend le sentier de la forêt. Sa tête est pleine de questions et pour se libérer, elle prend aussi le chemin de son intériorité. Cet album est d’une incroyable richesse. On y aborde la solitude, l’acceptation de soi, de son intériorité, la prise de décision, l’éloignement, l’amour familial, le départ, la perte, l’autonomie. Un livre à offrir aux enfants qui n’osent pas s’affirmer, à ceux qui ont peur de la séparation, à votre maman quand vous quittez la maison, à votre ami.e qui doit faire un choix, ou pour lui dire que le chemin vers lui-même ou elle-même peut-être triste et doux, difficile mais libérateur. Un album multigénérationnel que l’on a envie de mettre entre les mains de toustes que l’on aime.

Le jour où j’ai grandi, Madeline Roth et Lucille Michieli, L’Etagère du bas, 15€