Les Guérillières // Littérature française

Dans ce roman de Monique Wittig, on plonge dans les abîmes de la langue et du sens. En de courts paragraphes, les sens s’accumulent, s’échangent, s’annulent pour dire la révolte d’une communauté, celle des femmes. Elles s’interrogent et s’adonnent à leur corps, dans un sabbat de sorcières qui se désenvoûtent des carcans sociaux, cherchant l’autonomisation. Elles cherchent, à l’image de l’autrice, la destruction des mythes anciens et de la langue qui les emprisonnent. Initialement publié en 1969, cette réédition de ce texte vient à point nommé dans temps où les interrogations et les combats que ce texte soulève resurgissent avec force. Laissez-vous envoûter !

Les Guérillères, Monique Wittig, Editions de mlinuit, 9€