Il est juste que les forts soient frappés // Littérature Française

Une claque ! Ce premier roman de Thibault Bérard est une petite merveille d’émotion. Sarah, une jeune femme rebelle, écorchée vive, rencontre Théo. C’est le coup de foudre. Petit à petit, elle bannie dans un coin de sa tête sa noirceur et gravit les échelons de la vie de couple. Elle s’amuse de sa propre niaiserie et de ce nouveau côté fleur bleue qu’elle ne se connaissait pas. Lorsqu’elle tombe enceinte, Théo et elle se projettent dans leur nouvelle vie de famille. Mais, pendant cette grossesse, les médecins lui diagnostiquent un cancer très avancé. Ils décident de se battre. Ce roman nous parle d’amour, de courage, de maladie, mais aussi de vie, de rire et de gaité. Malgré le sujet particulièrement grave, Thibault Bérard a su faire de cette histoire un roman lumineux, solaire, plein d’humour et de force. L’un des romans qui m’aura le plus fait pleurer mais dont on ressort plus fort !

Ils est juste que les forts soient frappés, Thibault Bérard, Editions de l’Observatoire, 20€