Un Dernier Verre au bar sans nom // poche

Comment écrire après Jack Kerouac et la Beat Generation ? C’est la question que se posent les personnages de ce roman. Nous suivons une bande d’écrivains, unis autour de l’écriture. Mais ils sont arrivés trop tard, pensent-ils. Que dire après Sur la route ou Le Festin nu ? Mais surtout comment vivre une vie quotidienne tout en étant obsédé par son œuvre ? Un livre sur la condition des écrivains dans les années 60 et sur les enjeux de l’entrée en littérature.

Un Dernier Verre au bar sans nom, Don Carpenter, 10/18, 8,40€.