Et ils dansaient le dimanche // Littérature française

Dans ce roman social, nous suivons la trajectoire de Szonja partie de sa Hongrie natale pour aller trouver du travail près de Lyon dans une usine de viscose. Le dur labeur qui rythme les semaines s’éclaircit dans la solidarité qui se tissent entre les travailleuses et les travailleurs qui viennent de partout, surtout d’Italie et des pays de l’Est. Et il y a les dimanches, où l’on se déleste du poids de l’usine dans des fêtes et des bals le long de la rivière. On entend au loin sourdre les revendications sociales qui secouent la France ouvrière des années 30. Un roman ouvrier qui remue nos cœurs.

Et ils dansaient le dimanche, Paola Pigani, Liana Levi, 19€