Archives de catégorie : A venir

La Nuit de la Lecture // Le Torticolis de la Lune

 

 

 

L’Embellie fête La Nuit de la Lecture. Pour ce bel événement, nous vous invitons, petits et grands, à venir écouter des contes au son de l’accordéon. A la nuit tombée, l’accordéon va résonné et la voix de Laura Moreau, conteuse et musicienne, va vous enchanter avec ses histoires de sorcières et de lune. Une belle rencontre pour réchauffer une longue soirée d’hiver !

 

Le torticolis de la lune est un spectacle de 45 minutes qui met en scène des contes sur la lune accompagnés de morceaux d’accordéon. Une lecture musicale qui vous donnera envie d’aller regarder le ciel avant de vous coucher, de plonger dans la nuit en ayant des points de repères comme la lune, de découvrir la bienveillance du monde nocturne et de faire de beaux rêves ! Un spectacle à destination des enfants et de leurs parents.

 

Les contes sont tirés du recueil bilingue français-anglais Le torticolis de la lune, écrit par Laura Moreau, illustré par Cathy Pupin et traduit en anglais par Danielle Moreau. Le recueil de contes sera en vente sur place.

 

Rendez-vous Samedi 19 janvier à 18h30.

Gratuit, sur réservation.

 

 

Café lecture // Vendredi 15 février à 19h

Des livres, un thé bien chaud, et surtout des discussions passionnées autour de vos lectures ! Nous partirons sur les traces de l’enfance et de l’adolescence, en route vers l’âge adulte.

 
Rendez-vous vendredi 15 février à 19h.

 
Gratuit, sur réservation.

 

 

 

  • Le dernier fleuve, d’Hélène Frappat, Actes sud, 20€

À travers l’épopée de deux jeunes frères solitaires aux origines mystérieuses, enfants sauvages littéralement surgis du paysage, et dans les plis d’un puissant et fantasmatique fleuve de fin du monde, une variation intemporelle autour d’«Huckleberry Finn». Une fugue initiatique qui échappe à tous les genres qui l’irriguent : roman d’aventures, récit d’avant la nuit, fable écologique, parabole quasi-biblique, cauchemar fantastique… Un retour à l’innocence de la narration. L’enfance de l’art.

 

  • Âpre cœur, de Jenny Zhang, Editions Picquier, 22€

Elles ont 7 ou 9 ans à New York. Elles partagent des lits à punaises et des parents chinois qui luttent chaque jour pour les nourrir, leur payer l’école et les faire grandir dans le rêve américain. C’est leurs voix qui nous parlent, spontanées, crues, bouleversantes, elles racontent une enfance dans les marges, le racisme et la violence quotidienne, et l’amour immense des parents qui les protège et les étouffe. C’est ainsi qu’elles apprennent à sortir de l’enfance avec une audace et une soif de vivre qui éclatent à chaque page.

 

 

  • Sans Silke, de Michel Layaz, Editions Zoe, 16€

Silke, 19 ans, se retrouve préceptrice de la petite Ludivine dans une maison de maître en pleine nature. Embrasser les arbres, apprendre à voler comme les oiseaux, dormir à la belle étoile… neuf mois durant, toutes deux vivront côte à côte dans un monde onirique, en marge des parents de Ludivine, absorbés par leur relation exclusive. On retrouve dans ce texte la fascination de Layaz pour l’enfance et sa mystérieuse innocence.

 

 

  • La vie des elfes, de Muriel Barbery, Folio, 7,90€

La vie des elfes raconte l’histoire de deux fillettes aux pouvoirs surnaturels, liées par une destinée commune. Elles ne se connaissent pas, et pourtant chacune, par des biais différents, est en contact avec le monde des elfes – monde de l’art, de l’invention, du mystère, mais aussi de l’osmose avec la nature, qui procure à la vie des hommes sa profondeur et sa beauté. Maria, la petite bourguignonne, peut parler aux arbres et aux animaux, et semble semer bonheur et prospérité sur son chemin. De son côté, Clara vit à Rome afin de développer son don pour la musique, qui lui permet de lire autant les partitions que les âmes. Mais une grave menace pèse sur l’espèce humaine. Mais que peut l’innocence de l’enfance contre l’avidité des puissants ?

 

 

  • Jeu Blanc, de Richard Wagamese, 10/18, 7,50€

Cloîtré dans un centre de désintoxication, Saul Indian Horse a décidé de raconter son histoire : son enfance au coeur du Canada, rythmée par les légendes ojibwées, la récolte du riz et la pêche ; son exil à huit ans avec sa grand-mère, suite à un hiver particulièrement dur ; son adolescence, passée dans un internat où des Blancs se sont efforcés d’effacer en lui toute trace d’indianité. C’est pourtant au coeur de cet enfer que Saul trouve son salut, grâce au hockey sur glace. Mais c’est sans compter le racisme qui règne dans le Canada des années 1970, même au sein du sport national.

 

 

  • Summer, de Monica Sabolo, Le Livre de Poche, 7,40€

Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer Wassner, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences. Comment vit-on avec les fantômes ?

 

Exposition « Contez moi » d’Ingrid Raymond

 

 

Venez découvrir l’univers de l’artiste bernerienne Ingrid Raymond qui expose sur les murs de la librairie. Elle décline les contes de notre enfance, connus ou moins conus, avec des couleurs vives et un trait d’une grande précision. Elle joue avec la transparence du verre et la profondeur que lui offre ce support, rendant ainsi graphiquement la magie et le merveilleux de cet univers. Ne ratez pas cette exposition pleine de poésie !

 

 

Ingrid Raymond se forme à l’Ecole Boulle à Paris à partir de 2003. Elle suit ensuite une formation à Nantes, à l’école de trompe l’oeil et fresque et enfin à l’école de design de Nantes. Elle y découvre la peinture sur verre et s’intéresse aux vitrines pour l’aspect éphémère de cet art décoratif. Elle a d’ores et déjà réalisé 250 vitrines environ depuis 2013.

L’artiste s’inspire des mots. Les mots sont son premier outil, ils s’imposent à elle. Puis elle les manipule, les fait siens, les transforme en dessins. Pour cela, elle passe aussi par les livres, s’inspirant des histoires, des narrations.

 

 

 

 

Ingrid Raymond a réalisé notre vitrine de Noël. Bienvenu dans l’univers des contes ! Mais de quel conte s’est-elle inspiré ? A vous de deviner !

 

Le Cercle des poètes // 2018/2019

L’Embellie et Monique Guetta vous invite à une année en poésie.
Le Cercle des poètes est une série de rencontres autour de la poésie, durant laquelle Monique Guetta nous présentera un auteur, une oeuvre ou un courant poétique. Puis place à votre sensibilité littéraire : à vous de lire un poème, de partager votre enthousiasme pour ce texte. Ce sera l’occasion de partager votre sensibilité poétique, d’échanger les noms des poétesses et poètes qui vous font vibrer, et de (re)découvrir des hommes et des femmes de lettres connus et inconnus.

 

Cette animation est un cycle qui dure une année scolaire, à raison d’une rencontre par mois. Il faut s’inscrire pour le cycle entier.

 

Le premier Cercle des poètes se tiendra le vendredi 26 octobre 2018 à 19h.

La deuxième session se tiendra le vendredi 30 novembre 2018 à 19h.

La troisième session se tiendra le vendredi 25 janvier 2019 à 19h.

Gratuit sur réservation.