Archives de catégorie : Romans/polars

Chine, retiens ton souffle // polar

Qiu Xialong nous transporte dans Shangaï, ravagé par l’argent et la corruption, mais surtout par le smog, ce brouillard rempli de particules fines qui empoisonne la population. Avec une enquête qui mêle le drame familial et les malversations politiques, Qiu Xialong manifeste encore son militantisme. Il poursuit sa croisade littéraire contre la corruption du gouvernement chinois, dénonçant encore l’hypocrisie et la chape de plomb qui entoure le problème de la pollution atmosphérique en Chine.

Chine, retiens ton souffle, Qiu Xiaolong, Liana Levi, 19€

Kallocaïne // Science-fiction

Vous ne connaissez pas encore la Kallocaïne ? Alors n’hésitez plus pour découvrir Karin Boye, la mère de la dystopie et son roman majeur qui inspira 1984 à Georges Orwell. Dans un monde totalitaire, où la police est omniprésente, où la vie de famille est sous surveillance 24h sur 24h, le jeune chimiste Léo Kall met au point le dernier outil de pression : un sérum de vérité. Mais pourra-t-il assumer sa découverte ?

KallocaÏne, Karin Boye, Hélios, 10,90€

La nuit des béguines // Littérature française, poche

Qui sont ces femmes qui osent être libres ? Ce sont les béguines, ces femmes qui vivaient indépendantes au Moyen-âge. Elles choisissaient une vie communautaire au seins des murs du béguinage ou vivaient dans la ville dans leurs propres maisons. Elles travaillaient, se soutenaient mutuellement et refusaient la tutelle masculine. Mais elles effraient, ces femmes libres-penseuses. Il est temps d’y mettre fin !

La nuit des béguines, Aline Kiner, Liana Levi, 11€

Les bracassées // littérature française

Harmonie est atteinte du syndrome Gilles de La Tourette, son quotidien est rythmé par des gestes et paroles brusques et incontrôlables. Mais elle veut croire qu’elle a une place dans cette société qui la rejette. Elle va rencontrer Fleur, qui s’est exclue elle-même du monde : obèse et phobique sociale, tout l’angoisse. Les premiers pas seront fragiles, mais elles vont apprendre à se connaître, à s’accepter. Un roman à la fois drôle et touchant, une foule de personnages étonnants, une invitation à la tolérance.

Les bracassées, Marie-Sabine Roger, Le Rouergue, 20€

L’hiver du mécontentement // littérature française

Durant l’hiver 1978-1979, l’Angleterre est paralysée par les grèves, le peuple gronde, il veut du travail, des salaires décents. Candice est livreuse à vélo, et passe son temps libre au théâtre, où elle se prépare à jouer « Richard III ». Elle se pose en observatrice du désordre politique et social qui touche son pays, le met en parallèle avec la pièce de Shakespeare et nous livre une belle réflexion sur la conquête du pouvoir. Au même moment, une femme du nom de Margaret Thatcher fait son entrée dans la vie politique.

L’hiver du mécontentement, Thomas B. Reverdy, Flammarion, 18€

Là où les chiens aboient par la queue // Littérature française

Eulalie, née à Créteil, ne connaît presque pas ses origines guadeloupéennes. Elle interroge ses proches qui prendront tour à tour la parole pour raconter leur île, avec ses habitants et ses habitudes. Ils sont les témoins du temps et voient disparaître en une génération le monde rural et ses traditions pour laisser place aux rêves métropolitains. Les personnages au caractère bien trempé nous offre un tableau familial haut en couleur. L’auteure nous montre également la révolte de cette Guadeloupe, grande oubliée de la métropole.

Là où les chiens aboient par la queue, Estelle-Sarah Bulle, Liana Levi, 19€

L’archipel du chien // littérature française

Deux corps de migrants sont retrouvés sur les rives d’une petite île. Le maire, le médecin et la vieille institutrice décident de taire cet événement pour ne pas entacher la réputation de l’île. mais le jeune professeur, fraîchement débarqué, cherche à comprendre pourquoi les corps ont échoué sur cet plage, et devient vite un témoin gênant. Une intrigue bien ficelée, une très belle écriture et des personnages forts, presque caricaturaux, pour une fable contemporaine aux allures de pièce de théâtre.

 

L’archipel du chien, Philippe Claudel, Stock, 19.50€

Dans les pas de Bárbara Dávalo // Littérature française

1910, la famille de Bárbara fait partie de la haute bourgeoisie de Buenos Aires. Dans ce monde aux conventions aussi nombreuses que strictes, l’adolescente étouffe. Le plus souvent possible, sa cousine et elle s’échappent vers les quartiers pauvres, où elles se sont liées d’amitié avec deux frères. Elle y découvrira le tango et l’amour, comprendra ce que signifie survivre, et méprisera d’autant plus son milieu social. Révoltée, elle ne rêvera plus que d’indépendance. Une histoire rythmée et exaltée dans un pays en plein tumulte, un très bel hymne à la liberté et au libre-arbitre.

Dans les pas de Bárbara Dávalo, Mélanie Sadler, Flammarion, 17€

Qu’est-ce que vous voulez ? // Littérature russe

Dacha, la fille de l’auteur, raconte son quotidien d’ado de 14 ans qui cherche à comprendre le monde dans lequel elle vit. Nous sommes en 2011 à Moscou, la contestation monte face à un monde politique corrompu. Dans son appartement minuscule, entre ses cours de musique et ses soirées sur Internet, elle se pose en observatrice d’un monde qui veut changer, sans être sûr d’y parvenir. L’auteur nous livre un roman hyperréaliste et en grande partie autobiographique, dépeignant le quotidien et les questionnements d’une famille dans la Russie d’aujourd’hui.

Qu’est-ce que vous voulez ?, Roman Sentchine, Noir sur Blanc, 20€

Phare 23 // Science-fiction

Notre héros est gardien de phare : il garde une balise dans l’espace dont la fonction est très similaire à celle de nos phares. Vétéran et héros d’une guerre spatiale interminable, l’homme voit s’enchaîner, à la suite d’un incident tragique, des visiteurs improbables dans sa balise isolée. Entre folie et cynisme mordant, Hugh Howey nous propose un récit court mais dense qui, bien qu’il prenne place dans l’espace, ressemble moins à un space-opéra qu’à un récit philosophique pacifiste. Ouvrage inclassable, il est absolument à lire !

Phare 23, Hugh Howey, Babel, 7,80€