Archives de catégorie : Romans/polars

Acquanera // Roman poche

Un petit village dans les montagnes italiennes, un lac sombre, à la fois attirant et malveillant, et une famille de femmes. Une famille où les hommes n’ont fait que de courtes apparitions sur quatre générations. A cause d’étranges dons de voyance, ces femmes sont craintes dans le village. Fortuna, la plus jeune revient après 10 ans d’absence pour comprendre son histoire. Entre le conte et la saga familiale, un roman prenant et envoûtant.
Acquanera, Valentina d’Urbano, Points, 7,80€

La librairie de l’île // Roman poche

A.J est libraire sur une petite île du Massachusetts. Un libraire grincheux et misanthrope qui peine à maintenir sa boutique à flot. Il découvre un jour un bébé abandonné dans sa librairie, accompagné d’un message : « je tiens à ce qu’elle grandisse au milieu des livres ». Contre toute attente A.J. va décider d’adopter la fillette. Nouvellement papa, il va s’ouvrir aux autres, attirer une cliente différente, et reprendre goût à la vie. Un roman réjouissant !
La librairie de l’île, Gabrielle Zevin, Pocket, 6,95€

Aphrodite et vieilles dentelles // Roman poche

Tilda et Elida sont deux sœurs de presque 80 ans, deux vieilles filles vivant dans la maison de leur enfance. Elles mènent une vie paisible rythmée par une routine stricte qu’elles s’imposent. Quand un nouveau voisin s’installe, toutes deux sont sous le charme, et vont petit à petit bousculer leurs habitudes et repenser leur quotidien. Décidées à s’offrir de vraies toilettes, elles se lancent dans la vente de viagra ! Un roman drôle, plein de joie de vivre et de tendresse.
Aphrodite et vieilles dentelles, K. Brunk Holmqvist, J’ai lu, 7,10€

Desert Home // Roman

Utah, route 117. Cette route, Ben la sillonne chaque jour avec son camion de livraison. Il connaît la dangerosité du désert, les maisons abandonnées, la pauvreté des gens. Il les connaît tous, ces éclopés de la vie qui ont fui le monde pour se réfugier dans ce coin oublié. Il croise un jour une jeune femme étrange et attirante, et se prend à rêver d’une vie plus douce. Un formidable roman noir, un road-movie qui emmène à la rencontre de personnages touchants.
Desert Home, James Anderson, Belfond, 20€

Farallon Islands // Roman

Une photographe débarque sur les îles Farallon pour y passer un an. Dans une longue lettre à sa mère décédée, elle raconte son quotidien avec six biologistes, seuls habitants des îles. Mais la solitude, la violence du climat et de la nature ne font pas ressortir ce qu’il y a de meilleur en l’homme. Chacun a ses secrets, ses tourments. Un roman puissant, qui donne le premier rôle à une nature sauvage. L’atmosphère, à la fois angoissante et éblouissante, nous transporte.
Farallon Islands, Abby Geni, Actes Sud, 22,80€

Gabacho // Littérature étrangère

Liborio est un jeune clandestin mexicain, élevé par la rue, et qui, comme tant d’autres, espère une vie plus douce en passant la frontière. Liborio, picaro du XXIe siècle, se hisse de son statut d’exploité à celui de grand-frère dans un orphelinat grâce à ces poings. Aura Xilonen dessine une galerie de personnages hauts en couleur qui montrent tous une partie de l’Humanité qui se bat dans l’ombre pour la survie de ceux qui les entourent.

Gabacho, Aura Xilonen, Liana Levi, 22€

Le Papillon // Littérature étrangère

Soulevez le rideau rouge du théâtre L’Estonia ! Vous y trouverez de joyeux lurons, toute une famille, celle des comédiens qui rient, qui pleurent, qui vivent et meurent. Avec un humour provoquant digne d’un Figaro, le narrateur raconte une autre époque et un autre milieu où l’on mélange le mensonge (volontairement accepté de la théâtralité) et la réalité. Le tout auréolé d’une atmosphère de légendes slaves. Un hymne à la vie !

Le Papillon, Andrus Kivirähk, Le Tripode, 19€

Drone Land // Policier

Dans ce polar futuriste et politique, l’Union Européenne règne d’une main de fer (et toute en circuit informatique) sur un territoire modifié par les guerres climatiques et énergétiques. Lorsqu’un député est assassiné, la Commission surveille de bien près l’inspecteur en charge de l’enquête. Dans une Union ultra-sécuritaire, où l’informatique, par ses sbires les drones et autres dimensions virtuels, devient un outil de complot politique, que reste-t-il entre la fiction et la réalité ? Peut-être la vérité.

Drone Land, Tom Hillenbrand, Piranha, 19,50€

Un Dernier Verre au bar sans nom // poche

Comment écrire après Jack Kerouac et la Beat Generation ? C’est la question que se posent les personnages de ce roman. Nous suivons une bande d’écrivains, unis autour de l’écriture. Mais ils sont arrivés trop tard, pensent-ils. Que dire après Sur la route ou Le Festin nu ? Mais surtout comment vivre une vie quotidienne tout en étant obsédé par son œuvre ? Un livre sur la condition des écrivains dans les années 60 et sur les enjeux de l’entrée en littérature.

Un Dernier Verre au bar sans nom, Don Carpenter, 10/18, 8,40€.

Les Amants de Coyoacán // Poche

Bien plus que l’idylle entre Frida Kahlo et Léon Trotski, ce roman nous raconte une partie de la vie de Frida. Nous plongeons dans l’univers de cette artiste-peintre excentrique, traquée par un mal qui ne lui laisse que peu de répit. Mais ce qui nous saisit, à cette lecture, c’est l’incroyable force et désir de vie de cette femme, qui ne supporte pas la solitude. Le roman d’une artiste mexicaine libre dans la première moitié XXe siècle.

Les Amants de Coyoacán, Gérard de Cortanze, 7,90€