Archives de catégorie : coupcoeur

Gabacho // Littérature étrangère

Liborio est un jeune clandestin mexicain, élevé par la rue, et qui, comme tant d’autres, espère une vie plus douce en passant la frontière. Liborio, picaro du XXIe siècle, se hisse de son statut d’exploité à celui de grand-frère dans un orphelinat grâce à ces poings. Aura Xilonen dessine une galerie de personnages hauts en couleur qui montrent tous une partie de l’Humanité qui se bat dans l’ombre pour la survie de ceux qui les entourent.

Gabacho, Aura Xilonen, Liana Levi, 22€

Le Papillon // Littérature étrangère

Soulevez le rideau rouge du théâtre L’Estonia ! Vous y trouverez de joyeux lurons, toute une famille, celle des comédiens qui rient, qui pleurent, qui vivent et meurent. Avec un humour provoquant digne d’un Figaro, le narrateur raconte une autre époque et un autre milieu où l’on mélange le mensonge (volontairement accepté de la théâtralité) et la réalité. Le tout auréolé d’une atmosphère de légendes slaves. Un hymne à la vie !

Le Papillon, Andrus Kivirähk, Le Tripode, 19€

Drone Land // Policier

Dans ce polar futuriste et politique, l’Union Européenne règne d’une main de fer (et toute en circuit informatique) sur un territoire modifié par les guerres climatiques et énergétiques. Lorsqu’un député est assassiné, la Commission surveille de bien près l’inspecteur en charge de l’enquête. Dans une Union ultra-sécuritaire, où l’informatique, par ses sbires les drones et autres dimensions virtuels, devient un outil de complot politique, que reste-t-il entre la fiction et la réalité ? Peut-être la vérité.

Drone Land, Tom Hillenbrand, Piranha, 19,50€

Un Dernier Verre au bar sans nom // poche

Comment écrire après Jack Kerouac et la Beat Generation ? C’est la question que se posent les personnages de ce roman. Nous suivons une bande d’écrivains, unis autour de l’écriture. Mais ils sont arrivés trop tard, pensent-ils. Que dire après Sur la route ou Le Festin nu ? Mais surtout comment vivre une vie quotidienne tout en étant obsédé par son œuvre ? Un livre sur la condition des écrivains dans les années 60 et sur les enjeux de l’entrée en littérature.

Un Dernier Verre au bar sans nom, Don Carpenter, 10/18, 8,40€.

Les Amants de Coyoacán // Poche

Bien plus que l’idylle entre Frida Kahlo et Léon Trotski, ce roman nous raconte une partie de la vie de Frida. Nous plongeons dans l’univers de cette artiste-peintre excentrique, traquée par un mal qui ne lui laisse que peu de répit. Mais ce qui nous saisit, à cette lecture, c’est l’incroyable force et désir de vie de cette femme, qui ne supporte pas la solitude. Le roman d’une artiste mexicaine libre dans la première moitié XXe siècle.

Les Amants de Coyoacán, Gérard de Cortanze, 7,90€

Toutes les vagues de l’océan // Poche

Un enfant est assassiné, jeté du haut d’un barrage et noyé. Quelques jours plus tard, sa mère se suicide. Qui est donc derrière la Matriochka, la mafia russe qui sévit à Barcelone ? Des goulags de l’URSS stalinienne à l’Espagne de Franco, l’enquête se dévoile comme des poupées russes. Victor del Arbol sonde les tréfonds de l’humanité avec une justesse incomparable, qui effraie parfois. Il montre comment l’horreur humaine traverse les âges et rattrape toutes les générations.

Toutes les vagues de l’océan, Victor del Arbol, Babel noir, 9,90€

Petit Traité d’écologie sauvage // BD

Les plantes et les animaux sont des personnes à part entière, les Indiens d’Amazonie le savent. Et aujourd’hui, c’est toute la civilisation occidentale qui en a pris conscience. Dans une culture où les valeurs sont inversées, les dirigeants du monde libre tentent d’échapper au pouvoir, qui n’a plus de sens. Un président se passionne pour les rainettes, un autre décide de légaliser le mariage entre espèces différentes, humaines, animales et végétales. Dans cet ouvrage sans parti pris, des scènes insolites sont dépeintes, attirant l’attention sur l’incongruité d’une pensée radicalement écologique dans un monde comme le nôtre. Hilarant !

Petit traité d’écologie sauvage, Alessandro Pegnocchi, Steinkis, 14€

Sacha et Tomcrouz // BD jeunesse

Dans ce récit d’aventures, le jeune Sacha est téléporté chez les Vikings. Grâce à son épée magique Ulferth et à son chihuahua, Tomcrouz, tout aussi magique, les deux compères devront faire face aux périls de la vie chez les Vikings et ensemble, trouver un moyen de retourner dans leur monde. Cette aventure à travers le temps scelle l’amitié entre Sacha et Tomcrouz, qui apprendront l’entraide et la camaraderie. A partir de 9 ans.

Sacha et Tomcrouz, Anaïs Halard et Bastien Quignon, Soleil, 16,95€.

Cachés dans la jungle // Documentaire

Cachés dans la jungle fonctionne sur le principe du « cherche-et-trouve ». Le but est de parcourir les illustrations à la recherche d’animaux exotiques et, parfois, improbables, parmi une foule de détails surprenants. La qualité du graphisme est remarquable : le design onirique aux couleurs vives et resplendissantes ravira petits et grands. A partir de 5 ans.

Cachés dans la jungle, Peggy Nille, Actes Sud Junior, 14,80€

Y a pas de héros dans la famille // Roman jeunesse

A l’école, Maurice est poli, parle comme dans les livres et ne fait jamais de bruit. A la maison, Mo crie et jure, comme tout le monde ! Maurice et Mo sont une seule et même personne mais le garçon a toujours su séparer ses deux vies. Car, après tout, tous les enfants ont deux vies ? Lorsque, pour un exposé, il doit inviter un camarade chez lui, son monde s’écroule. Dorénavant, Maurice et Mo ne sont plus sur la même longueur d’onde. Une histoire poignante qui traite de la première confrontation au regard des autres avec justesse et finesse. A mettre entre toutes les petites mains ! A partir de 10 ans.

Y a pas de héros dans ma famille,Jo Witek, Actes Sud Junior, 13,50€