Café-lecture ado // Premier trimestre

En ce mois d’octobre, L’Embellie innove ! Elle propose désormais un café lecture ado. En partenariat avec le lycée et la médiathèque de Pornic, nous proposons une sélection thématique par trimestre. En fonction des envies des participants, ce café sera soit virtuel soit en présentiel. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez vous inscrire.

 

Pour découvrir la première sélection pour ce premier trimestre, vous pouvez vous rendre à la fin de la page.

 

 

Première sélection : littérature et écologie

Bandes dessinées :

  • Résilience t.1 ; les terres mortes , Louise Joor et Augustin Lebon, Casterman, 15,50€
    Récit d’anticipation écologique, Résilience est au monde des O.G.M. ce que Mad Max est à celui du pétrole. Septembre 2068, l’Europe est devenue un vaste désert agricole. La puissante multinationale Diosynta exploite 90% des terres et son armée, les F.S.I. (Forces de Sécurité Intérieure), fait implacablement respecter ses droits de propriété. Pour lutter contre la famine et cette hégémonie totalitaire, un vaste réseau clandestin baptisé la Résilience diffuse des semences et des idées libres…

 

  • Auto bio t.1, Cyril Pedrosa, Fluide Glacial, 10.95€
    Avec humour et légèreté, Pedrosa pose une question essentielle : comment avoir un mode de vie responsable, en accord avec ses convictions écologistes ? Ça paraît simple comme ça… Mais c’est un véritable parcours du combattant ! Comment échapper aux OGM, pesticides, agents de synthèse et huile de palme ? Comment cuisiner cet étrange et inconnu cucurbitacé trouvé dans le panier de l’AMAP ? Comment se déplacer sans laisser une empreinte indélébile sur notre planète, ainsi qu’une culpabilité tenace !isses cocktails qui traîne dans le placard? Quiconque a déjà acheté un sac péruvien estampillé « commerce équitable», mais ni lavable en machine ni imperméable, se retrouvera dans cette série à haute teneur en humour !

Documentaire :

  • Ces jeunes qui changent le monde, Julieta Cánepa, Pierre Ducrozet,
    La Martinière, 14.90€
    En décembre dernier, le monde entier découvrait Greta Thunberg, 15 ans, postée chaque vendredi devant le Parlement suédois avec une pancarte : « Grève pour le climat ». Greta Thunberg, Emma González, Anuna De Wever… Comme eux, des milliers d’adolescents dans de nombreux pays du monde se battent pour leur avenir. Ce livre est constitué de 15 portraits de jeunes qui se battent, aux quatre coins du monde, pour différentes causes. Pour chacun d’entre eux, les auteurs évoquent l’histoire (ou comment tout a commencé), la lutte personnelle devenue collective, la question fondamentale. Chaque portrait et chaque combat est également mis en perspective des grandes actions collectives.

Romans :

  • Il est encore temps ! , Jean-Philippe Blondel, Actes Sud Junior, 14.50€
    Pourquoi rester assise à étudier dans une classe alors que dehors le monde court à sa perte ? À quoi bon parler d’écologie et de développement durable si l’on ne fait rien ? Cette prise de conscience du péril climatique plonge Lou dans une grande anxiété, un désespoir qui lui ôte le goût de vivre. Heureusement un déclic va se produire : la lycéenne découvre l’activisme de la militante suédoise Greta Thunberg. On peut agir ! Avec deux camarades, Lou se lance un défi : alerter les esprits autour d’elle, mobiliser les jeunes comme les plus vieux, et organiser dans sa ville une grande manifestation pour le climat. Un récit engagé, mordant, rempli d’optimisme et de foi dans la jeunesse. Le portrait touchant d’une pasionaria du quotidien.

 

  • Sirius, Stéphane Servant, Rouergue, 16.50€
    Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d’élever Kid. Entre leurs expéditions pour trouver de la nourriture et les leçons données au petit garçon, le temps s’écoule doucement… jusqu’au jour où le mystérieux passé d’Avril les jette brutalement sur la route. Il leur faut maintenant survivre sur une terre stérile pleine de dangers. Stéphane Servant, avec tout son talent de conteur, nous plonge dans un univers post-apocalyptique aussi fascinant que vénéneux. Une lecture addictive !

 

  • Climax, Thomas B. Reverdy, Flammarion,  20€
    Ce n’est pas vraiment une ville, plutôt une sorte de village de pêcheurs aux maisons d’un étage, en bois peint de couleurs vives, nichées au creux d’un bras de mer qui s’enfonce comme une langue, à l’extrême nord de la Norvège. C’est là que tout commence, ou plutôt que tout semble finir. Ça a débuté avec l’accident sur la plateforme pétrolière, de l’autre côté du chenal. Ça continue avec cette fissure qui menace le glacier, ces poissons qu’on retrouve morts. Quel est le lien entre tous ces événements ? C’est en tant qu’ingénieur que Noah, enfant du pays, va revenir et recroiser la route de trois de ses anciens amis, comme au temps où il était le maître de leurs jeux de rôles, Sigurd, du nom de cette maudite plateforme.