Bleu Nuit // Littérature Libanaise

Nous suivons un homme agoraphobe, cloitré chez lui, isolé du reste de la société. Jusqu’à ce fameux 20 mars, date à laquelle il apprend la mort de son ex-femme. Un urgent besoin de respirer, quasi vital, le pousse à sortir dans le monde, brutalement. Notre personnage, accoutumé à la démesure, jette ses clefs dans le caniveau et s’installe autour du Père-Lachaise. L’autrice nous embarque alors dans cette histoire un peu folle dans laquelle on suit un personnage hanté par de douloureux souvenirs, tranchants et éparses comme des éclats de verre. Malgré tout, la poésie de Dima Abdallah laisse entrevoir un personnage touchant et nous offre une sublime histoire.

Bleu Nuit, Dima Abdallah, Sabine Wespieser, 20€