Archives de l’auteur : Eloïse Boutin

Rencontre avec Delphine Coulin le vendredi 3 novembre à 19h30

 

 

« Les gens des associations lui avaient dit que plus de dix mille enfants migrants avaient disparu en Europe ces deux dernières années. Des milliers d’enfants comme elle, évaporés. Personne ne savait où ils étaient. Personne ne les réclamerait. »

Une fille dans la jungle (Éditions Grasset) est née de cette réalité annoncée en 2016 et dont se saisit Delphine Coulin. Ne pas en rester là, incarner ce terrible constat et humaniser la froideur d’un chiffre qui finit par ne plus toucher. Ces dix mille enfants deviennent Hawa et ses cinq amis, Elira, Milad, Jawad, Ibrahim et Ali, qui refusent d’évacuer la jungle de Calais. Ensemble, ils se cachent, rêvent et tentent leurs traversées vers l’Angleterre. Nous les suivons dans ce monde sans pitié mais qu’ils humanisent à la force de leurs sentiments et de leurs espoirs. Une fille dans la jungle est aussi l’histoire de cette rencontre entre eux et nous.

 

 

Libre en littérature : Enfance(s), du 18 octobre au 18 novembre 2017 dans les Cafés-librairies de Bretagne

 
Présente et insaisissable, l’enfance est un espace mouvant qui s’écrit au pluriel. Elle est, s’évapore, réapparaît incomplète, oubliée, ignorée, se reconstitue au fil du temps. Imaginer l’enfance, la mettre en scène, plonger dans l’histoire familiale, la réinventer, en gommer le flou, faire un pas de côté, retourner sur les chemins de sa jeunesse. Tenter d’en saisir la vérité, la réalité, les certitudes ou passer juste à côté. Avec nos invités, l’enfance(s) devient ici roman, poésie, roman graphique, œuvres plastiques et rencontres.

Un funambule sur le sable // roman

Stradi est né avec un violon dans la tête, un vrai violon, qui joue de la musique quand bon lui semble, et surtout dans les pires moments pour le garçon. Stradi va vite se retrouver confronté aux regards étonnés, aux remarques désagréables, à l’exclusion parfois. Mais il va aussi se construire, se faire des amis, rencontrer des filles, en bref grandir, malgré ce violon qui l’embarrasse. Un très beau roman pour parler des difficultés à s’intégrer quand on a un handicap ou une maladie. Certes un violon dans la tête ça n’existe pas, mais cela permet de parler de toutes les différences. Une histoire de vie émouvante, poétique, et surtout optimiste.

Un funambule sur le sable, Gilles Marchand, Aux forges de vulcain, 19.50€

Le Député // BD adulte

Une plongée au cœur de l’Assemblée Nationale aux côtés de Jean-René Galopin, élu contre toute attente député en Gironde. Médecin de campagne et maire d’un petit village, il se retrouve propulsé dans le milieu politique parisien qu’il devra apprendre à connaître très vite pour ne pas se faire évincer. Tous ses faits et gestes seront épiés et analysés pour trouver son point faible. Un ancien ministre le prendra sous son aile pour lui apprendre toutes les combines lui permettant de profiter de sa fonction. Dans un contexte politique actuel tendu, « Le Député » dénonce les privilèges et les abus tolérés des membres de l’assemblée. La bande dessinée nous fait évidemment penser aux nombreux politiciens tâchés par les soupçons d’emplois parlementaires fictifs. Elle témoigne de l’importance de la communication pour les élus et du pouvoir des lobbyistes sur le gouvernement. A la frontière entre la fiction et le reportage, un récit passionnant et alarmant.

Le député, Xavier Cucuel et Al Coutelis, Grand Angle, 21,90€

La Montagne de livres // album jeunesse

Depuis qu’il est tout petit, Lucas rêve de voler mais rien ne fonctionne. Un jour, sa mère lui propose une nouvelle façon de s’envoler : elle lui offre un livre. Lucas se révèle alors un lecteur avide et, du haut de sa montagne de livres, il réalise enfin son rêve.
Une jolie métaphore de la lecture comme moyen d’évasion et d’envol avec pour personnage principal une graine de lecteur qui, on l’espère, saura transmettre sa nouvelle passion aux plus petits. A partir de 4 ans.
La montagne de livres, Rocio Bonilla, Père Fouettard, 13€

Café-lecture vendredi 27 octobre à 19h

Des livres, un thé bien chaud, et surtout des discussions passionnées autour de vos lectures !

Le prochain café-lecture n’a exceptionnellement pas de thème, mais porte sur la rentrée littéraire française.

 

Voici la liste des titres sélectionnés pour ce café-lecture :  (sur la base de la présentation de la rentrée littéraire faite en septembre)

Les auteurs qu’on ne présente plus :

Le jour d’avant, Sorj Chalandon, Grasset, 20,90€
Ils vont tuer Robert Kennedy, Marc Dugain, Gallimard, 22,50€
La beauté des jours, Claudie Gallay, Actes Sud, 22€
Taba-Taba, Patrick Deville, Seuil, 20€
Bakhita, Véronique Olmi, Albin Michel, 22,90€
Notre vie dans les forêts, Marie Darrieussecq, P.O.L, 16€
La chambre des époux, Eric Reinhardt, 16,50€
Mercy mary Patty, Lola Lafon, Actes Sud, 19,80€
Les bourgeois, Alice Ferney, Actes Sud, 22€
Dans l’épaisseur de la chair, Jean-Marie Blas de Roblès, Zulma, 20€
Zabor, Kamel Daoud, Actes Sud, 21€

Des auteurs à découvrir (ou à redécouvrir) :

Les attachants, Rachel Corenblit, Le Rouergue, 18,50€
Summer, Monica Sabolo, Lattès, 19€
Point cardinal, Leonor de Récondo, Sabine Wespieser, 20€
Les vacances, Julie Wolkenstein, P.O.L, 18,90€
Légende d’un dormeur éveillé, Gaëlle Nohant, Héloïse d’Ormesson, 23€
La nuit des béguines, Aline Kiner, Liana Levi, 22€
Un funambule sur le sable, Gilles Marchand, Aux forges de vulcain, 19,50€
Une fille dans la jungle, Delphine Coulin, Grasset, 18€
Niels, Alexis Ragougneau, Viviane Hamy, 20€
Et soudain, la liberté, Evelyne Pisier, Caroline Laurent, Les Escales, 19,90€
Sucre noir, Miguel Bonnefoy, Rivages, 19,50€
Souvenirs de la marée basse, Chantal Thomas, 18€

Les premiers romans :

Imago, Cyril Dion, Actes Sud, 19€
Neverland, Timothée de Fombelle, L’Iconoclaste, 16€
Ma reine, Jean-Baptiste Andrea, L’Iconoclaste, 17€
La fille du van, Ludovic Ninet, Serge Safran, 17,90€

Les sélectionnés pour les grands prix littéraires :

Un certain M. Piekielny, François-Henri Deserable, Gallimard, 19,50€
Un loup pour l’homme, Brigitte Giraud, Flammarion, 19€
Tiens ferme ta couronne, Yannick Haenel, Gallimard, 20€
L’art de perdre, Alice Zeniter, Flammarion, 22€
Nos richesses, Kaouther Adimi, Seuil, 17€
La serpe, Philippe Jaenada, Julliard, 23€
La disparition de Josef Mengele, Grasset, Olivier Guez, 18,50€

La vache de la brique de lait // Album jeunesse

« Sur la boîte des petits pois sont dessinés des petits pois, sur la boîte des sardines sont dessinées des sardines … Donc, puisqu’une vache est dessinée sur la brique de lait, c’est qu’il y en a une à l’intérieur ! » Que font les vaches des briques de lait quand la porte du frigo est fermée ? Et que deviennent-elles après avoir été mises à la poubelle ? Un album drôle et insolite qui questionne le destin trop souvent ignoré de ces vaches discrètes cachées dans nos frigos ! A partir de 4 ans
La vache de la brique de lait, Sophie Adriansen et Mayana Itoïz, Frimousse, 10€

Ma grand-mère est une terreur // première lecture

Quand Louis apprend qu’il doit passer ses vacances chez Mémé Kalachnikov, il est loin d’être ravi. Mais lorsque des bûcherons entreprennent de détruire la forêt pour y faire passer une route, la semaine de calvaire prend des airs de révolution ! Un petit conte écologique, drôle et tinté de magie, où une grand-mère qui n’a pas la langue dans sa poche compte bien se faire entendre. C’est fou ce qu’on peut faire avec une faucille et un marteau ! A partir de 8 ans.
Ma grand-mère est une terreur, Guillaume Guéraud, Le Rouergue, 8,50€

Pour sauver les baleines // Roman jeunesse

La vie n’est pas un chemin tout tracé, parfois il faut savoir faire des détours. Mais Nicolas hésite… Manquer les cours pour aller accompagner sa mère sur un bateau à destination de l’Antarctique afin de protéger les baleines, ce n’est pas un simple de détour… c’est de la folie ! Un beau roman sur les baleines, l’engagement et l’écologie, mais aussi sur l’amour, la complicité et les expériences inoubliables où un peu de beurre rance et des photos en rafales peuvent faire une différence. A partir de 11 ans.
Pour sauver les baleines,Jean-Marie Defossez, Rageot, 6,90€

Caraval // Roman jeunesse

Scarlett est invitée pour la représentation du spectacle-jeu Caraval. Mais cela tombe mal : elle doit se marier. Aidée d’un jeune marin aux intentions douteuses, sa soeur décide de l’enlever pour qu’elle participe au jeu. Mais lorsque Scarlett pénètre dans l’enceinte, sa cadette est introuvable… Ainsi le jeu commence. Saurez-vous faire la différence entre ce qui est réel et ce qui ne l’est pas ? Un roman dense et prenant, une histoire forte en sensations et des personnages difficiles à cerner. Un immense coup de cœur ! A partir de 13 ans
Caraval, Stéphanie Garber, Bayard, 17,90€

Quand le cirque est venu // BD jeunesse

Mesdames et Messieurs, venez découvrir cette magnifique BD pour petits et grands ! Quand le cirque arrive dans cette petite ville dirigée par le général Poutche, rien ne va plus. Les habitants, soumis à l’autorité de leur chef caractériel et sécuritaire, vont pouvoir s’offrir un spectacle. Mais pour que les numéros du cirque puissent se jouer, ils doivent d’abord plaire au général. Une BD à mourir de rire qui montre l’importance du divertissement dans notre société. A partir de 6 ans.
Quand le cirque est venu, Wilfried Lupano et Stéphane Fert, Delcourt, 14,50€