Archives de l’auteur : Eloïse Boutin

Mon cœur vient du désert d’Atacama // Science-fiction

Et si les robots étaient l’avenir de l’humanité ? Capable de se relier à un Tout, plus grand qu’eux, ils prendraient soin les uns des autres et de leur planète. Récit de trois générations de femmes, ce roman est aussi une réflexion sur la maternité, la procréation, le destin, la descendance, l’apprentissage de l’amour. Avec une dose de provocation et un style accrocheur, Juliette Bouchet signe un post-apo cyberpunk génialissime !

Mon coeur vient du désert d’Atacama, Juliette Bouchet, Sable Polaire, 19 €

 

Ma reine // Littérature française

Un jour, Shell, 12 ans, décide de partir « faire la guerre » pour éviter que ses parents ne le placent en institut. Il quitte la station service où il a grandi, escalade la montagne voisine, et sur le plateau, se retrouve nez à nez avec Viviane. Viviane a son âge, elle est fantasque, impérieuse, imaginative. Mais surtout, avec elle il n’est pas ce garçon un peu lent, qui pense de travers et attire les moqueries. Pour elle il est prêt à tout, elle est « sa reine », sa seule amie. Un premier roman éblouissant, qui marque les esprits, où les thèmes de la différence, de l’enfance, de la liberté sont abordés avec justesse et sensibilité.

Ma reine, Jean Baptiste Andrea, Folio, 7,40€

Ballade en mer // Album

Que c’est beau! La grande aventure d’un petit marin portée par la poésie de Nina Laden et les dessins fantastiques de Melissa Castrillon. Le petit marin affronte les grands dangers des flots et découvre les merveilles que l’océan recèle. Un grand coup de cœur !

Ballade en mer, de Nina Laden et Melissa Castrillon, De La Martinière jeunesse, 13,90 €

D’Ombres et d’étoiles // Mardi 21 mai à 19h

 

 

 

L’Embellie lance son café lecture dédié aux littératures de genre, D’ombres et d’étoiles ! A l’honneur de ce café lecture : romans policiers, littérature noire, science fiction ou fantasy.

Pour notre prochain café lecture, nous nous pencherons sur le traitement de l’écologie dans les romans policiers, la science fiction et la fantasy, les littératures de genres étant par excellence les observatoires et les laboratoires de notre monde.

 

Rendez vous Mardi 21 mai à 19h. 

 

 

La Cité des Orques, de Sam J. Miller, Albin Michel, 24 €
Les bouleversements climatiques ont englouti des zones côtières. De nombreuses cités flottantes ont vu le jour. Régies par des actionnaires, elles abritent des millions de réfugiés. C’est sur Qaanaaq, l’une de ces immenses plates-formes surpeuplées, qu’arrive un jour, une étrange guerrière inuit. Elle est accompagnée d’un ours polaire et suivie, en mer, par une orque.

 

 

Chine retiens ton souffle, de Qiu Xiaolong, Liana Levi, 19 €
Quatre victimes ont été frappées à la tête en pleine rue par un mystérieux assassin. À côté de chaque corps, un masque anti- pollution… Parallèlement, un groupe de militants écologistes cherche à éveiller les consciences et à secouer le Parti. L’inspecteur Chen est convoqué par le camarade Zhao pour enquêter sur les activités du groupe.

 

 

Et le mal viendra, de Jérôme Camut et Nathalie Hug, Fleuve noir, 19,90 €
« On vous a alertés sur la valeur inestimable de l’eau, vous n’avez pas voulu voir. Alors on vous a assoiffés, et vous vous êtes entretués. Va-t-il falloir que l’on entasse six mille cadavres d’enfants devant vos portes pour que vous réagissiez enfin ? »

 

 

Le vent l’emportera, de Gunnar Staalesen, Folio, 7,90 €
Au large de Bergen, les îles sont battues par les vents. Un pont les relie au continent, le tourisme pourrait s’y développer, si le site n’était pas voué à être défiguré par de hautes silhouettes bruyantes et menaçantes. À la veille d’une consultation décisive dans ce dossier, un homme disparaît. Autour de ce mystère, une famille déchirée par des intérêts divergents, des écologistes soft et d’autres prêts à des actions d’éclat plus violentes.

 

 

Génocides, de Thomas Dish, Mnémos, Helios, 9,90 €
De gigantesques plantes ont envahi la Terre. Ces arbres géants ont colonisé les sols Dans le nord du Minnesota, Anderson, un agriculteur, armé d’une bible et d’une arme à feu, mène la population survivante d’une petite ville dans une lutte quotidienne pour une maigre existence. Jeremiah Orville, un outsider en maraude, prêt à se venger et à se battre pour vivre devient un danger pour le groupe.

 

 

Un Homme doit mourir, de Pascal Dessaint, Rivages, 8,50 €
Boris, naturaliste, est expert auprès des industriels qui veulent installer des projets controversés dans certains territoires. Dans un paysage de mer, de dunes et de pins, une maison futuriste et cossue se dresse. Son propriétaire a imposé cette construction grâce au pouvoir de l’argent. Au même endroit, un groupe industriel veut implanter une unité de stockage de matières dangereuses. Pour les opposants, c’est une Zone A Défendre. Par ailleurs une menace rôde : celle d’une tempête qui va éclater.

 

 

Le choix, de Paul Mcauley, Le Belial, 7,90 €
Ils sont amis depuis toujours. Ils ont seize ans ou presque. Damian vit et travaille avec son père, éleveur de crevettes et cogneur d’enfants. Lucas s’occupe de sa mère, ancienne passionaria d’un mouvement écologiste radical clouée au lit par la maladie dans la caravane familiale. Le monde en proie à un bouleversement écologique majeur – une montée des eaux dramatique et une élévation de la température moyenne considérable. Dans le Norfolk noyé sous les eaux et écrasé par la chaleur, la rumeur se répand : un Dragon est tombé du ciel non loin des côtes. Damian et Lucas, sur leur petit voilier, entreprennent le périlleux voyage en quête du mystérieux vaisseau extraterrestre…

Café-lecture // Vendredi 5 juillet à 19h.

 

 

 

 

Pour le prochain café-lecture, et pour les 5 ans de la librairie, nous vous invitons à explorer cinq coups de cœur pour ces 5 années de partage !

 

Rendez-vous Vendredi 5 juillet à 19h !

 

 

2014

L’Île du serment, Peter May, Babel, 9,80€

Une petite île perdue au large du Canada, un homme assassiné, sa femme principale suspecte. Pourtant l’affaire n’est pas si simple. Le policier chargé de l’enquête a l’étrange impression d’être lié à cette femme. Ses rêves font ressurgir l’histoire de son aïeul expulsé d’Écosse au XIXème siècle pendant la famine. Un amour perdu, un exil lointain, passé et présent se superposent. Plus qu’un roman policier, un fantastique voyage dans les îles balayées par les vents de l’Écosse de 1850 et du Canada d’aujourd’hui.

 

 

2015

Amours, Léonor de Recondo, Points, 6,90€

L’amour filial, l’amour affectueux d’un vieux couple, l’amour entre deux femmes… ce sont les amours qui sont célébrées ici. C’est pourtant un couple sans amour au centre de cette histoire. Une famille bourgeoise dans les années 1900, la jeune mariée va décider d’élever l’enfant que sa bonne a eu du maître de maison. Cet enfant qu’elle laisse dépérir va bouleverser la maisonnée. Une écriture fluide et élégante, un très beau roman.

 

 

2016

L’archipel d’une autre vie, Andreï Makine, Points, 7,40€

Un groupe de soldats est envoyé dans les grandes plaines de Sibérie à la poursuite d’un fuyard. Ils ne savent rien de lui, ni qui il est, ni ce qu’il a fait, ils obéissent seulement aux ordres. Mais quand certains des soldats veulent en finir au plus vite, d’autres préféreraient que la traque dure… Une drôle de relation s’installe entre les chasseurs et la proie. Un grand roman psychologique, un huis clos mystérieux dans l’immensité de la taïga et une belle aventure humaine. Et à l’horizon, une « autre vie » devient possible, mais on ne peut pas en dévoiler davantage !

 

 

2017

Ar men, Emmanuel Lepage, Futuropolis, 21€

Emmanuel Lepage nous propulse au cœur de « l’enfer des enfers », cette tour de granit qui fait face à un océan déchaîné : le phare d’Ar-Men au large du Finistère. Aux côtés d’un des derniers gardiens du phare, l’auteur retrace toute l’histoire de la Chaussée de Sein, de la construction à l’automatisation d’Ar-Men, en passant par les légendes bretonnes attachées au lieu. Avec Ar-Men, Lepage poursuit son hommage à la mer et au déchaînement des éléments par un dessin puissant et grandiose.

 

 

2018

Et j’abattrai l’arrogance des tyrans, Marie-Fleur Albecker, Aux forges de Vulcain, 18€

Il ne faut pas s’y méprendre. Le roman a beau se situer au XIVe siècle, c’est bien de notre monde et de notre réalité politique dont parle Marie-Fleur Albecker. Et j’abattrai l’arrogance des tyrans est un formidable roman de révolte et raconte l’histoire d’une femme qui découvre la lutte. L’autrice propose un style inventif, cru mais juste, populaire et nécessaire pour interpeller son lecteur. Un roman politique donc, où sourd le féminisme de l’autrice. Un premier roman qui vous retournera !

L’Embellie fête ses 5 ans !

 

Le 6 mai 2014, l’Embellie ouvrait ses portes. Entre enthousiasme et perplexité, les réactions ont été nombreuses et diverses. Une librairie à La Bernerie en Retz ? Et bien oui, j’y ai cru, j’ai monté un projet qui me ressemble, mais qui est aussi devenu le vôtre. Ce mois-ci l’Embellie fête ses 5 ans d’existence, et vous êtes toujours plus nombreux à fréquenter la librairie. Ce cinquième anniversaire, je le dois à chacun d’entre vous. Mais l’Embellie ce n’est plus « je », c’est « nous », Simon, puis Julie m’ayant rejoins dans l’aventure. Je ne pourrais plus imaginer cette histoire sans eux. Et c’est parce que vous faites tous partie de cette aventure que nous vous invitons à prendre un verre avec nous mardi 7 mai à partir de 18h pour fêter ces 5 belles années… et les autres à venir !

 

Par le feu // Roman Ado

Ce roman raconte l’histoire d’une jeune fille à l’immense courage qui va se libérer du joug du Prophète, un homme haineux et dangereux qui dirige la secte dans laquelle elle vit. Elle se confie à son psychiatre et fait le récit de son calvaire, dans cette prison qu’est la Base, jusqu’au drame final. Un roman haletant, tout en crescendo, une lecture qui prend aux tripes et qui dénonce les ravages de l’embrigadement et de la foi aveugle. L’héroïne est magnifique dans tout son courage, sa force intérieur, et sa culpabilité aussi. Bref dans toute son humanité.

Par le feu, Will Hill, Casterman, 16,90 €

Aujourd’hui est un bon jour pour mourir // BD adulte

Dans un pays frappé par le chômage de masse, plusieurs personnages tentent de trouver leur place : un auteur célèbre qui n’arrive plus à écrire, un jeune groupe de musique en pleine expérimentation musicale, un tueur à gage autant cruel que philosophe, le PDG d’un grand groupe pharmaceutique prêt à tout pour acquérir plus de richesse et de pouvoir, un étrange terroriste informatique qui, par le biais de la télévision, tente d’apporter un autre regard sur la vie. Et quand l’humanité est menacée par un virus particulièrement violent, ses différents destins nous offrent une très belle photographie d’une société à bout de souffle.

Aujourd’hui est un bon jour pour mourir, Colo, Editions Du Long Bec, 24 €

Rencontre La Mer salée // Mardi 14 mai à 19h30

Venez découvrir cette belle maison d’édition engagée qui milite pour l’exploration d’alternatives de vie, d’économie, de vivre ensemble. Yannick Roudaut commencera par une conférence autour de l’écologie puis vous racontera l’aventure de la maison d’édition au militantisme écologique porté par différents genres et impliquée dans une démarche éditoriale éthique et soucieuse de l’environnement.

 

Gratuit, sur réservation.

 

 

 » La Mer Salée est une invitation à explorer un monde nouveau. Après plusieurs années dans l’exploration et l’accompagnement vers de nouveaux modèles soutenables, nous avons eu envie de créer cette maison d’édition. Elle est née de notre envie de partager des réflexions, des expériences, nos utopies et celles de personnes que nous rencontrons, auxquels nous avons envie de donner la parole. Nous travaillons de manière très proche avec nos auteurs. Nous les accompagnons pour les aider à délivrer ce qu’ils ont de précieux à apporter à la réflexion collective pour un monde meilleur. Nos livres s’adressent aux citoyens et aux organisations (entreprises, collectivités, associations) tentés d’expérimenter de nouvelles voies soutenables, désirables et réalisables. Ils s’adressent à ceux qui ont décidé de ne pas se laisser porter par les vents dominants ; à ceux qui sont prêts à opter pour une route certes moins balisée, mais tellement plus enthousiasmante. Pour penser et agir autrement. Parce que nous avons jeté l’ancre à Nantes, nous attachons une attention particulière à promouvoir les acteurs économiques locaux. Tout est fait à moins de 5 kilomètres. Nos livres sont composés par la société PCA à Rezé. Ils sont imprimés en périphérie de Nantes par Val PG engagée sur les questions sociétales et environnementales. Nos couvertures sont conçues par des directrices artistiques nantaises Caroline Prouvost, Florence Boudet et Marie Rébulard. Presque une histoire de famille… »

 

 

Cocotte tricote // Tout-petits

Cocotte tricote est un superchouette album pour les tout-petits. Cocotte adore tricoter. Pour l’hiver, elle est submergée par les commandes : un écharpe pour le bonhomme de neige, un bonnet pour la vache, un maillot pour la baleine… Elle n’en peux plus ! Alors elle décide de faire une immense couverture qui réchauffera tous ses amis. Un album qui joue avec les sons rigolos, comme une comptine. A partir de 1 an.

Cocotte tricote, Christine Biegel et Christine Destours, Didier Jeunesse, 11,90 €