A crier dans les ruines // Littérature française

Enfants, Léna et Ivan étaient inséparables. Jusqu’à « l’accident » de la centrale nucléaire. Léna part, Ivan reste. Et il reste une vie à écrire malgré  le deuil d’un chez soi, d’un amour, d’une langue. Pour ce premier roman, Alexandra Koszelyk arpente les chemins de la construction de soi malgré l’exil, avec beaucoup de sensibilité. Elle nous livre un merveilleux roman d’amour et de perte. Une nouvelle voix à découvrir absolument !

A crier dans les ruines, d’Alexandra Koszelyk, Aux Forges de Vulcain, 19€