Sorrowland // Fantastique américain

Vern, une jeune femme albinos, met au monde deux enfants au milieu de la forêt. Elle a fui le domaine de Caïn, une secte liberticide dans laquelle on inculque la haine du blanc. Mais depuis qu’elle a fui, Vern ne cesse de souffrir d’atroces douleurs dans tout son corps. Quand elle sent qu’un monstre semble rôder à côté de la cabane dans laquelle elle vit avec ses enfants, elle fuit à nouveau trouvant du refuge auprès Bridget et de sa nièce amérindiennes, Gogo. Cette dernière deviendra son point d’ancrage entre les hallucinations. La haine envers la différence ne semble pas avoir de fond, et elle devra tout faire pour protéger sa famille, coûte que coûte. Sorrowland est un thriller fantastique qui ne vous lâchera pas. Cette histoire s’agrippera à votre esprit avec la force d’un Stephen King mais sans omettre le militantisme de Rivers Solomon à travers les thèmes forts qui lui sont chers : la mémoire, la recherche d’une généalogie raciale débarrassée de ses fables, la lutte contre toute forme de domination. La sororité et l’amour entre les dominées seront les leviers d’une libération sacrificielle. La grande force évocatrice de ce roman vous embarque pour une course poursuite cinématographique. Haletant !

Sorrowland, Rivers Solomon, Aux Forges de Vulcain, 20€

trad. Francis Guévremont